You are here: Home » Politique Nationale » Ne touchez pas à la ‘'Tournante’'

Ne touchez pas à la ‘'Tournante’'

Ne touchez pas à la ‘’Tournante’’, c’était le message principal du rassemblement de ce samedi 28 novembre au stade de Missiri à Mutsamudu.
Ce rassemblement est issue d’une réunion de concertation entre les partis politiques représentés à Anjouan pour prévenir sur la question de la Tournante. 
Le stade de Missiri était bourré de personnes venues de tous les coins de l’île. Près de 3 000 personnes, toutes les couches sociales confondues ont fait le déplacement pour dire halte aux personnes qui veulent semer des troubles dans le pays en se servant de la Constitution. 

A LIRE AUSSI sur habarizacomores.com: Les anjouanais défendent la tournante

Au cours de ce rassemblement, deux discours ont été prononcés. Le premier par madame Badria Maanfou au nom des femmes anjouanaises et le deuxième par monsieur Miftahou Hadhuira du parti UPDC. Madame Badria Maanfou a mis l’accent sur I’impact de la tournante aboutissant à la stabilité et la paix dans le pays. Elle a insisté sur le fait que pour avoir cette paix et stabilité, les anjouanais ont beaucoup souffert et que ‘’grâce à cette Tournante les comoriens en général et les anjouanais en particulier se sentent en sécurité et dorment chez eux sans inquiétude’’. 

Monsieur Miftahou Hadhuira, quant à lui, a rappelé l’historique de cette ‘’Tournante’’ et a insisté aussi sur les résultats de celle-ci. Il a aussi rappelé que seul la Constitution est gage de la paix et la stabilité dans un pays. Et monsieur Miftahou d’ajouter que ‘’chacun son tour, Ngazidja 1 – Ndzouani 2 et Moili 3 – Et maintenant qu’on arrive au terme du tour de Moili c’est-à-dire le 3, il va falloir qu’on revienne sur le 1 donc Ngazidja sinon, la démarche ne sera pas possible’’. Miftahou demande le respect de l’Accord Cadre de Fomboni et de la Constitution – la dite Constitution qui ne doit pas être modifiée parce qu’une tiers personne veut accéder au pouvoir.
Après la présentation des discours au stade de Missiri, les participants ont entrepris une marche pacifique faisant le tour de la ville de Mutsamudu pour se disperser à Mirontsy.
Entretemps, des prospectus ont été distribués démontrant les différentes étapes franchies par les Accords de Fomboni et la Tournante en question. Un document signé ‘’Union des forces vives d’Anjouan.

Powered by Comores infos