You are here: Home » Non classé » Nécrologie I Le docteur Bacar Ahmed nous a quittés

Nécrologie I Le docteur Bacar Ahmed nous a quittés

Société |  24/02/2021 –   

image article une

Le docteur Bacar n’était simplement un médecin reconnu pour ses compétences et ses diplômes mais aussi comme un homme pieux et généreux. Après sa retraite vers la fin de la décennie 2000, il s’était depuis quelques années installé en France.

Le docteur Bacar Ahmed (Galela) est décédé en France le dimanche 21 février, à l’âge de 78 ans. Il était le premier médecin pédiatre des Comores, et avait commencé sa carrière à l’hôpital El-maarouf vers la fin des années 70 (il enseignait parallèlement à l’école nationale de santé, avant d’être affecté, quelques années plus tard, à Mutsamudu.
De l’avis général, le docteur Bacar n’était simplement un médecin reconnu pour ses compétences et ses diplômes (il était diplômé également en santé publique et dans plusieurs autres domaines médicaux), mais aussi comme un homme pieux et généreux. Certains témoignages affirment qu’il pouvait parfois aider financièrement ses patients démunis pour s’acheter les médicaments qu’il leur avait prescrits.

Ayant pris sa retraite vers la fin de la décennie 2000, il s’était depuis quelques années installé en France. Toujours prêt à expliquer sa science à ceux qui le lui demandaient.
Il était pendant sa carrière maintes fois intervenu dans des magazines radiodiffusés dédiés à la santé. Le regretté s’était de nouveau fait écouter par ses compatriotes en mai dernier, sur la pandémie de Covid-19, à travers une interview audio réalisée par un journaliste indépendant et diffusée sur Canal Anjouan, une page Facebook d’information.

Powered by WPeMatico