You are here: Home » Actualités » Nicolas Sarkozy et le droit du sol à Mayotte

Nicolas Sarkozy et le droit du sol à Mayotte

Nicolas Sarkozy et le droit du sol à Mayotte

«Bons et vrais Comoriens», renâclez et maugréez!

Par ARM

     De nouveau, on va rire. En ce moment, on parle beaucoup de Nicolas Sarkozy en France. Il vient de se déclarer candidat à l’élection présidentielle française de 2017 et de publier un livre au doux nom de Tout pour la France, livre qui est sorti en librairie le mercredi 24 août 2016, donc hier. Pourtant, loin de Paris, plus précisément à Mayotte, on a eu le temps de s’occuper de ce livre, qui constitue le programme électoral de Nicolas Sarkozy en 2017. On s’en intéresse à Mayotte parce que c’est sous la présidence de Nicolas Sarkozy que l’île a été départementalisée pendant qu’Ahmed Sambi se complaisait dans sa fameuse «diplomatie du tamtam et du tambour».

     C’est ainsi que Samuel Boscher du journal France Mayotte Matin s’est intéressé au livre, notamment dans les parties qui concernent Mayotte. Voici ce qu’il nous en dit: «Ainsi, s’agissant des flux migratoires en France, l’ancien chef d’État se dit favorable à l’instauration d’un principe simple: aucun immigré ne peut entrer en France sans contrat de travail. Il ne va pas jusqu’à proposer des quotas annuels votés par le Parlement, mais il évoque des statistiques précises mises à la disposition des parlementaires chaque année. Il y a encore quelques mois, il entendait soumettre le regroupement familial à des conditions spéciales: logement assez spacieux et revenus suffisants. Dans son livre de campagne, il supprime purement et simplement le regroupement familial. Sur les conditions d’acquisition de la nationalité française, Nicolas Sarkozy propose un aménagement du droit du sol à travers une présomption de nationalité. L’acquisition de la nationalité d’une personne née sur le territoire national ne serait donc plus automatique mais soumise à conditions sans qui tout passeport serait refusé.

     Pour ce qui est de Mayotte, il va encore plus loin et envisage sa suppression globale. Enfin, en ce qui concerne la délinquance des mineurs qui frappe si fort le département, Nicolas Sarkozy retient l’idée que l’ordonnance de 1945 sur la justice des mineurs est périmée».

     Voilà qui ne sera pas de nature à plaire à Sa Hautesse Monsieur Idriss Mohamed Chanfi, le plus grand idéologue de tous les temps. Il est Français. Il a la nationalité française. Il se cache piteusement pour aller renouveler ses papiers français à l’Ambassade de France à Moroni. Il a donc recours à des méthodes d’un bougre. La partie relative à la naturalisation ne l’intéresse pas puisqu’il est déjà Français. Il a acquis sa nationalité française quand, à l’époque du «Kampuchéa “démocratique”» et son génocide, il chantait les louanges de son modèle, le génocidaire Pol Pot, tout en disant aux autres membres de l’ASÉC de ne pas devenir Français. Il s’était caché pour aller se faire naturaliser tout en demandant aux autres de rejeter la nationalité de «l’impérialiste oppresseur des peuples en lutte».

     Par contre, la suppression du droit du sol, si elle pouvait se concrétiser, conduirait à une réduction de la migration clandestine entre Anjouan et Mayotte, donc à la réduction du nombre des morts entre les deux îles. N’est-ce pas ce que les Comoriens souhaitent? Du reste, on se demande pourquoi les autorités comoriennes n’ont pas demandé la suppression du droit de sol pour préserver des vies comoriennes. Il faut supprimer le droit du sol à Mayotte. En effet, la perspective d’accoucher à Mayotte pour que le bambino puisse devenir un jour Français constitue un des facteurs qui poussent nombre de Comoriens à se jeter dans les eaux de l’océan Indien, en défiant la mort. Naturellement, «les bons et vrais Comoriens» ne sont pas hommes à lire les livres qui font du bruit, mais se contentent des petits commentaires mesquins de leurs copains de Sarcelles et de leurs copines de La Courneuve pour faire des tartines sur une actualité qu’ils ne connaissent même pas.

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Jeudi 25 août 2016.

Powered by Comores infos