You are here: Home » Actualités Comores » Non, l’appel d’offres était une obligation !

Non, l’appel d’offres était une obligation !

Non, l’appel d’offres était une obligation ! Le 26 mai 2016, au Stade de Moroni, devant la Cour Constitutionnelle, le coran entre les mains, le Président Azali Assoumani a «  juré devant Allah, le Clément et le très Miséricordieux de fidèlement et honnêtement remplir les devoirs de sa charge, de n’agir…
LIRE LA SUITE »

Powered by Comores infos