You are here: Home » Actualité » Nourdine Abodo a volé à sa cousine Mme Sandia Karima

Nourdine Abodo a volé à sa cousine Mme Sandia Karima

Nourdine Abodo a volé à sa cousine Mme Sandia Karima

18.044 euros de dot et d’argent d’édification d’une mosquée

Par ARM

       Avant de mourir de coronavirus au mouroir de Samba-Kouni, il est un homme qui doit savoir que son secret est devenu une nouvelle balafre sur son visage de criminel-né, théorisé par le criminologue italien Enrico Ferri au XIXème siècle: l’ignominieux mercenaire Nourdine Abodo, surnommé Satan par les magistrats, l’Intrigant par les avocats, l’Infâme par le peuple, le Serpent à lunettes à Bête-Salam du temps des Mohéliens de Bête-Salam.

Nourdine Abodo, «juriste» autoproclamé, spécialisé dans le pervertissement du Droit, le filou maudit qui fait dire au Droit ce qu’il ne dit pas et lui fait taire ce qu’il dit, «Conseiller juridique» de divers satrapes comoriens et membre de la Cour suprême aux ordres pour tuer le Droit, est foncièrement mauvais, vil, détestable et détesté. Même les adversaires de la peine de mort réclament celle-ci sur lui. Il a participé au pillage de la rachitique et insignifiante économie comorienne, a fait la courbette devant les tyrans, satrapes et dictateurs des Comores, volé l’argent du peuple comorien, détourné, instrumentalisé, caporalisé et tué le Droit et les institutions aux Comores, et a gagné beaucoup d’argent, de l’argent sale, de manière sale, dans la mesure où lui-même est très sale.

Et comme voler chez autrui ne lui suffit plus, il a décidé de voler dans sa propre basse-cour, dans sa propre famille, aux membres de sa propre famille. Il a volé 18.044 euros à Mme Sandia Karima, sa propre cousine, très impliquée dans l’action humanitaire. Nourdine Abodo est d’autant vil et sale qu’il a même volé la dot (= «Mahari») de sa cousine en question ainsi que l’argent devant construire une mosquée à Chouani, Grande-Comore, en souvenir et à la mémoire des Mboulihano, leurs ancêtres communs. Il défait les mariages hétérosexuels, bénit les unions homosexuelles (suivez mon regard). Le Serpent à Lunettes a poussé l’ignominie tellement loin qu’avec la complicité de son dictateur fou et terroriste Assoumani Azali Boinaheri, il veut raser un cimetière à Chouani prétendument pour construire une pharmacie, comme le fameux «Hôpital de 7 étages» censé remplacer en l’an 3998 l’Hôpital El Manrouf de Moroni, détruit en 2017 sur un coup de folie du dictateur fou et terroriste Assoumani Azali Boinaheri.

Quand Mme Sandia Karima, qui vit en Suisse, appelle le vil mercenaire Nourdine Abodo pour réclamer son dû, le voleur notoire l’appelle «Madame» et le vouvoie alors que le vouvoiement n’existe ni dans la langue comorienne, ni entre les Comoriens, ni dans les habitudes comoriennes. Le voleur notoire Nourdine Abodo a même le culot de mendier de l’argent auprès de sa cousine, qui lui demande de rembourser ce qu’il lui a déjà volé. Les enregistrements sur le sujet et en notre possession sont très accablants.

Dans son dossier, on retrouve beaucoup d’affaires de sexe, qui seront étalées sur la place publique dans les jours à venir, même s’il est mort de coronavirus avant.

Nourdine Abodo est une pourriture, la plus puante des pourritures. Pour de l’argent, il est prêt à tout, y compris à tuer fils et filles. Mais, avant de mourir de coronavirus, il doit rembourser à Mme Sandia Karima ses 18.044 euros. Quand il aura remboursé cette somme, il pourra mourir et débarrasser ce monde de son immonde présence. Il est ce qu’il y a de pire.

Ce dimanche 31 janvier 2021, on avait même annoncé sous le manteau la mort du Serpent à lunettes. Les annonces de décès les plus virulentes sont déjà rédigées et n’attendent que l’effectivité de sa belle mort.

Par ARM

Le copier-coller a définitivement tué la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Lundi 1er février 2021.

Powered by WPeMatico