You are here: Home » Actualité » Obsèques et funérailles d’une Justice morte abhorrée

Obsèques et funérailles d’une Justice morte abhorrée

Obsèques et funérailles d’une Justice morte abhorrée

Même à l’étranger, feue la Justice comorienne fait jaser

Par ARM

       Il existe une façon plus agréable de commencer sa journée.

Alors, imaginez le désarroi du Comorien qui, avant de commencer sa journée, suit avec une attention soutenue le premier journal Afrique de Radio France Internationale (RFI) dans la matinée de ce lundi 19 août 2019, à 6 heures 30 de Kombani, et reçoit comme une douche froide toutes les horreurs apocalyptiques de feue la Justice comorienne, sur la base de la lettre du 11 août 2019 par laquelle l’ONG Planète Réfugiés – Droits de l’Homme informe Raphaël Glucksmann, Député européen et vice-président de la Sous-commission des Droits de l’Homme au Parlement européen, sur la mort de la Justice aux Comores depuis 2018.

Ce n’est pas bien…

Même quand on connaît l’horrible situation de la Justice aux Comores, on est mortifié quand on entend la presse étrangère en parler. Elle a raison d’en parler. Ça fait honte. La lettre adressée à Raphaël Glucksmann est un des nombreux naufrages de la dictature familiale du mort-vivant et «pouvoiriste» polygame fou Assoumani Azali Boinaheri dit Bakapihi, «Le Père qui ne prépare jamais à manger». Ce qu’on y lit est horrible, alors que des griots inconscients, irresponsables et démoniaques osent parler d’«émergence à l’horizon 2030».

Sur cette lettre de l’ONG Planète Réfugiés – Droits de l’Homme, on lit des réalités qui provoquent des maux de ventre et de dents, accroissant la haine envers le dictateur fou de Mitsoudjé: «Moins de 3% du budget national est affecté à la justice comorienne, et 90% du budget du ministère de la Justice est alloué aux salaires de ses fonctionnaires», «le secteur de la justice est véritablement à l’agonie», «il n’existe dans les faits aucune formation initiale et continue des magistrats comoriens», «quant au secteur pénitentiaire, il est complètement laissé à l’abandon», «plusieurs mineurs seraient détenus avec les adultes», «cette situation alarmante est d’autant plus préoccupante qu’en juin 2019, le Rapporteur spécial des Nations Unies sur la torture, M. Nils Melzer, a été contraint de mettre fin à sa visite de travail aux Comores du fait d’obstruction de la part des autorités comoriennes concernant le déroulé de cette visite et les entraves quant à l’accès à certaines personnes détenues», etc.

On aurait pu parler du pédophile incestueux nommé ministre de la Justice (Photo).

Ce n’est pas bien que la Justice aux Comores ait atteint ce niveau de pourrissement. Or, au lieu de trouver des solutions aux problèmes posés, des «magistrats» maudits, incompétents et corrompus comme Mohamed Abdou ne pensent qu’à l’argent noir de la corruption pour spolier et tuer les Comoriens, et à menacer de mort leur blogueur mohélien préféré.

Les magistrats comoriens sont dénoncés, à raison, d’ailleurs. Le plus bavard d’entre eux est incontestablement Mohamed Abdou. De lui, ce magistrat comorien dit: «Son surnom est Kamikaze. Sa capacité de réflexion est nulle. Son professionnalisme est nul. Il prend des réquisitions pour modifier un arrêt de la Cour à supprimer pour ne pas dire la Cour suprême maudite et aux ordres. Il signe des mesures d’élargissement au profit d’une personne placée en détention par la Chambre de Constatation pour ne pas dire la Chambre d’Accusation. Il traite ses dossiers comme s’il était seul dans le désert. Il a fait de la Justice un marché de services et de capitaux. Le métier de magistrat a perdu sa noblesse. Il est très gentil envers les auteurs d’agressions sexuelles, notamment sur mineures. Il est d’une ignorance crasse en matière de procédure pénale. L’argent est à la fois son Roi et son Dieu». Vive l’émergence!

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Lundi 19 août 2019.

Powered by Comores infos