You are here: Home » ACCUEIL » OPINION LIBRE: Mohéli, n’est pas à vendre,

OPINION LIBRE: Mohéli, n’est pas à vendre,

Son statut de création en Parc national en date de 2001 a été renforcé par un nouveau décret (n° 015-188 / PR du 27 Novembre 2015) qui augmente ses missions et son périmètre d’intervention. Celui-ci s’étend désormais à tous les bassins versants et aux crêtes couvrant ainsi pratiquement les 3/4 de l’île de Mohéli, soit près de 200 km² sur les 290 km² de l’île.

Dans un monde où toutes les politiques de gouvernance placent la lutte contre la dégradation de l’environnement et la protection de la biodiversité parmi les sujets prioritaires, le gouvernement actuel des Comores se trouve à coté de la plaque.

Avec plusieurs espèces notamment des oiseaux, des Baleines, des chauves-souris, des dauphins et tortues, le gouvernement Comoriens n’a trouver mieux que de vendre ce patrimoine naturel de grande qualité avec un grand intérêt biologique.

Les îlots de Nioumachoi renforcent l’intérêt du parc marin de Mohéli et offrent de nombreux espaces de pêche abrités quelques soient les vents.

Construire un complexe hôtelier dans cette zone, constitue un danger non seulement pour l’environnement mais aussi pour l’ensemble de l’écosystème de cette région.

Nous devons stopper cette mascarade du siècle, diriger par le Ministère des finances et celui de l’aménagement.

ToutSaufLaNature.

Mouigni Aly

Powered by WPeMatico