You are here: Home » Non classé » Ortc: M. le directeur où vont les 45 millions versés tous les deux mois

Ortc: M. le directeur où vont les 45 millions versés tous les deux mois

Cet article Ortc: M. le directeur où vont les 45 millions versés tous les deux mois peut être consulté sur VIDÉOS-INFOS-FOUMBOUNI.

M. le directeur de l’Ortc des nuls: où vont les 45 millions versés tous les deux mois par la chaîne de télévision -Cctv- et les 17 millions d’abonnement satellitaire alors que les employés accusent des arriérés de salaires de plus de 5 mois ?

La Radio-Télévision nationale des nuls (Ortc) va très mal et aucun médecin ne peut la soigner. Ce virus risque d’exploser au grand jour si les employés se décident un jour d’appuyer sur la gâchette. On a appris de sources sûres que l’Ortc reçoit 47 millions tous les deux mois de la part de la chaîne-télévision- (CCTV), et 17 millions de recettes générées par des abonnements satellitaires. Ces sommes astronomiques constituent parmi les recettes de l’Ortc sans compter les 100millions de budget versé chaque année par l’Etat comorien à Ortc.

Cette allocation de 45 millions lui est versée en contre partie, l’ Ortc doit diffuser des programmes de la CCTV, de Chine, une sorte des images venues d’ailleurs pour inonder nos foyer sans qu’on prenne rien. Tant pis!

Après, le départ de Mohamed Soilihi, ancien directeur, on a appris que le nouveau directeur de l’Ortc a célébré récemment le Gand-mariage, Andaa, quelques mois seulement après son intronisation à la tête du groupe. Je comprends pourquoi les employés sont soumis à une diète d’arriérés de salaires. Les dirigeants voyous qui s’en fichent pas mal des personnes malheureuses, préfèrent les pousser à bout de leurs forces.

Plus de 14 % de l’effectif de l’Ortc a déserté les lieux, le pouvoir est concentré par quelques individus. Lorsque Ilyassian Iliasse, journaliste originaire de Mtsoudjé, ancien présentateur du journal télévisé en français, était en voyage en France, il a fui pour ne pas retourner dans la misère. Il percevait 60 mille fc, soit 120€ par mois.

Ibrahim Ali, journaliste et présentateur, originaire de Pidjani -Mitsamihouli, a lui aussi fui lors qu’il était en mission en France, pour échapper lui aussi a la misère. Alors qu’ils étaient l’incarnation du rayonnement de la jeunesse comorienne. Lui aussi, il percevait 120€ par mois de salaire. Le malaise est profond. Il n’y a personne pour présenter le journaliste. Soilihi Abdallah Moina est là parcequ’il a 47 ans et il ne peut plus fuir, vu son âge. Il a un salaire 140€ par mois, après de nombreuses années de bons et loyaux services au sein de la boîte.

Des contractuels ont pris la fuite et ils préfèrent rester chez eux plutôt que de subir l’ukase de l’Ortc. Il est très courant dans notre pays que des directeurs nouvellement nommés détournent l’argent attribué au budget de fonctionnement de leur institution à des fins personnelles, en accomplissant le grand- mariage. Cette affaire de l’Ortc montre la généralisation de ces pratiques courantes qui gangrènent notre pays.

Des harcèlements sexuel et moral y sont monnaie courante et des chantages sont souvent prononcés contres des employés. On connaît la nature de certaines choses et je n’en dirais pas plus car nous respectons la dignité de ces personnes, par ce que, avant tout, nous sommes tous des musulmans.

Pouvoir, l’argent , influence, tricherie, abus, harcèlement, tout ça pour arriver à quoi ? Et bien, à la terre, plus bas que terre où les serpents vont s’en donner à cœur joie! Mais ce dont j’en suis sure est que toute chose a sa fin. Abat le chantage !

Nasra Ahamada

Cet article Ortc: M. le directeur où vont les 45 millions versés tous les deux mois est apparu en premier sur VIDÉOS-INFOS-FOUMBOUNI.

Powered by Comores infos