You are here: Home » Actualité » «Oser lutter, oser vaincre»

«Oser lutter, oser vaincre»

«Oser lutter, oser vaincre»

Appel à la résistance populaire

Par Mouhtar Youssouf

     «Oser lutter, oser vaincre».

Au nom de notre légitime Conseil National de Transition, je vous salue peuple comorien, épris de liberté. Le destin de notre chère patrie est entre nos mains. Je dis que le temps à la résistance face à la mafia d’Azali Assoumani a sonné est arrivé. Aidons-nous nous-mêmes, et Dieu nous aidera par tous les moyens pour nous débarrasser de ce clan de barbares qui pensent que tous ce qui est gouvernemental est leur héritage, qui pensent que ce pays leur appartient à eux seuls. C’est une bande de la mafia.

Peuple comorien, tous ensemble et unis derrière le Conseil National de Transition avec son président Mouigni Baraka Saïd Soilihi, nous devons nous rassembler et former nos résistances dans nos villages et villes afin de chasser ce maudit mort-vivant Azali Assoumani. Peuple comorien, épris de libertés, sache bien que le monde entier nous observe et est conscient de la dérive dictatoriale du fou Azali Assoumani. Le monde entier est conscient qu’Azali Assoumani a volé la victoire du peuple comorien. Il est de notre devoir de partout où nous nous trouvons, en particulier aux Comores, de dénoncer cette tyrannie aveugle, à travers des manifestations pacifiques qui aboutiront tôt ou tard au départ mort ou vif de ce démon de tyran villageois Azali Assoumani.

Peuple comorien, sache bien que la communauté internationale interviendra du côté des justes, mais il faut d’abord notre détermination, notre dévouement à cette cause. Nous devons nous-même commencer le combat juste afin d’espérer le soutien de cette communauté internationale. Autrement, nous risquons de vivre la barbarie de ce fou maudit mort-vivant d’Azali Assoumani. Aidons nous nous-mêmes, et le Ciel nous aidera pour rétablir l’ordre institutionnel bafoué par ce mort-vivant et ses comiques.

Alors, le temps est venu pour que dans l’ensemble du territoire national aie un soulèvement populaire pacifique à durée indéterminée. En prenant l’exemple de l’Algérie, nous vaincrons, peuple comorien, épris de libertés.

J’en appelle à tous nos compatriotes, ici présents aux Comores à s’unir pour former un seul bloc et faire face à cette bande de la mafia qui a pris ce pays en otage. Tous ensemble derrière le Conseil National de Transition pour la libération de notre pays. Nous devrons prendre l’exemple de ce qui s’est passé en France, où nos compatriotes de la diaspora ont donné un exemple salutaire qui finira par apporter ses fruits bientôt, Incha Allah.

La patrie ou la mort, nous vaincrons. Amen.

Par Mouhtar Youssouf

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Mardi 9 avril 2019.

Powered by Comores infos