You are here: Home » Actualités » Palais de Hamramba : Le président de l’Assemblée Nationale en pleine manœuvre d'ingèrence à Mohéli

Palais de Hamramba : Le président de l’Assemblée Nationale en pleine manœuvre d'ingèrence à Mohéli

Palais de Hamramba : Le président de l’Assemblée Nationale en pleine manœuvre d'ingèrence à Mohéli

Cela fait quelques jours que le président de l’A.N, M.Abdou OUSEINE s’est rendu dans l’ile de Fatima djoumbé dans le but d’influer sur le choix de 3 conseillers Mohéliens qui doivent, normalement, rejoindre le palais de Hamramba à la prochaine cession du mois d’avril.


Etant un membre du parti UPDC, la formation politique de l’ancien vice-président Mamadou, on comprend bien cette manœuvre  qui consiste à s’assurer de l’adhésion totale de ces élus au sein de son camp. Dans cette démarche, le président veut couper l’herbe au pied du parti JUWA et avoir la majorité au sein du parlement. Selon la constitution comorienne, à tour de rôle, chaque ile envoie 3 conseillers de l’ile pour siéger au palais de Hamramba.  


Alors M.Abdou OUSEINE réussira-t-il à renverser la majorité parlementaire en sa faveur, ce qui de facto, nous amène à se demander si AZALI pourrait-il s’en passer du parti JUWA?


Quant aux principaux concernés, mohéliens, ils trouvent en cette démarche une ingérence […], en ce sens que ce n’est pas un gars de Hada de Gnoumakélé, dans l’ile d’Anjouan qui doit s’immiscer dans leurs affaires internes, martèlent-ils. Compte-tenu de la tension palpable qui ne cesse de monter, le président M.Abdou OUSEINE est placé sous protection policière.


Réussira-t-il sa mission? A cette question, seul un mgangui de Pémba en Tanzanie, peut nous éclairer.


Mbadakome 

Powered by Comores infos