You are here: Home » Actualités » Palais de justice de Mutsamudu: Ouverture ce mercredi du procès de l'affaire Moustadrane

Palais de justice de Mutsamudu: Ouverture ce mercredi du procès de l'affaire Moustadrane

Originaire d’Anjouan, le vice-président Abdou Moustoidrane se rendait dans son village natal de Sima, à la pointe ouest de l’île, lorsque sa voiture a essuyé plusieurs rafales d’arme automatique à une dizaine de kilomètres de Mutsamudu, la capitale anjouannaise.
Les auteurs de l’attaque roulaient en moto et ont pris la fuite. Sa voiture serait la cible des tirs ce qui a fait que les pneus sont crevés. Dès le lendemain matin de l’attentat, une mission de la gendarmerie nationale a été dépêché depuis Moroni pour coordonner les enquêtes. Plusieurs personnes sont depuis ce 22 juillet arrêtées et privées de liberté. Il s’agit entre autre du coordinateur national du parti Juwa Mahamoud Mohamed Elarifou, du commissaire des finances de l’île autonome de Ndzuwani, des gardes corps du directeur de cabinet à la présidence ( Belou) et de ( Kiki). Tous sont poursuivies pour attentat d’assassinat du vice président Moustadrane.
Ce matin est ouvert le procès devant une forte concentration du public aux palais de justice de Mutsamudu curieux d’entendre de leurs propres oreilles le verdict qui sera rendu par le juge de cette affaire. Selon une source, le procès se tiendra jusqu’au soir mais le dernier mot du président du jury tombera demain matin. Comme à l’habitude, les comoriens d’Anjouan sur place veulent encore une fois assister au jugement de la crédibilité de nos institutions publiques. Va t- on juger toujours en faveur de l’Etat comme à l’accoutumée? Car jusqu’à maintenant, le verdict rendu par la cour de sureté de l’Etat aux affaires d’atteinte à la sûreté de l’Etat n’est pas du tout bien digéré par la majorité des Comoriens qualifiant ainsi la justice comorienne d’une machine à broyer les opposants et les civils sans défense. Les droits de l’homme semblent être de l’utopie en Union des Comores ?

Hassane Nourdine

Powered by Comores infos