You are here: Home » Uncategorized » Pour l’hydrocèle, Hachim Mohamed porte un pantalon

Pour l’hydrocèle, Hachim Mohamed porte un pantalon

Pour l’hydrocèle, Hachim Mohamed porte un pantalon

Très observé ces derniers, il tente de démentir cette maladie

Par ARM

      Le proverbe mohélien bien connu dit: «Il ne faut jamais se moquer de la maladie de Mohéli». Or, Saïd Mohamed Cheikh a déclaré publiquement que l’hydrocèle (gonflement des testicules) et l’éléphantiasis (gonflement des membres inférieurs) étaient des «maladies de Mohéli». Aujourd’hui, son petit-fils Hachim Mohamed, chef du Protocole à la Présidence de la République, est atteint d’hydrocèle. Le pauvre chéri! Nous devons compatir, et nous compatissons. Un article est sorti sur le sujet, indiquant que, très gêné par sa «maladie de Mohéli», il cache ses bijoux de famille dans son boubou. Depuis que l’article est publié sur ce sujet très sensible, il n’y a pas un Comorien qui le croise sans le regarder afin de voir les symptômes de la fameuse maladie à travers les rondeurs de son éternel boubou.

Parlons vrai. Depuis qu’il est nommé chef du Protocole, Hachim Mohamed n’a jamais été vu en pantalon, puisqu’il doit cacher sa «maladie de Mohéli». Il cache soigneusement la chose dans les pans de son boubou. Suite aux regards obliques que les gens jettent sur lui depuis la publication de l’article en cause, il s’oblige à porter un pantalon, histoire de dire aux curieux qui lui jettent des regards obliques: «Si j’avais cette maladie, je n’aurais jamais porté un pantalon puisque je dois cacher mon “Godzo” dans mon boubou». Il avait ému certains en lançant: «Venez voir si j’ai réellement de l’hydrocèle».

En bon mohélien, cela s’appelle «le culot du voleur»: on affiche ostensiblement une réalité pour prétendre qu’il s’agit du contraire, sinon on aurait agi autrement. Il s’agit d’une grossière faute en matière de communication, et ce, d’autant plus que les extravagances et incongruités vestimentaires de Hachim Mohamed sont du même niveau que les accoutrements de Bellou dit Idi Amine Dada ou «Tête de Bélier». En tant que chef du Protocole à Bête-Salam, Hachim Mohamed aurait dû être l’homme le mieux habillé des Comores. Or, en le regardant sur cette photo, on ne perçoit que sa tendance au mauvais goût. Un congé de quelques mois doit être accordé à Hachim Mohamed pour lui permettre de se faire opérer.

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Jeudi 31 août 2017.

Powered by Comores infos