You are here: Home » Actualités » Pourquoi l'armée est-elle intervenue à Ikoni

Pourquoi l'armée est-elle intervenue à Ikoni

Abdulhalim, substitut du procureur a fait sortir des véhicules à la Douane par un procédé voyou. Il s’agit du petit frère du secrétaire général du gouvernement, Hamadi Idaroussi. De quoi s’agit-il ?

Il semble que des véhicules en instance d’un dédouanement mêlé d’un différend judiciaire aient fait l’objet d’une scène pittoresque, entre clientélisme et banditisme. Dans la République ÉMERGENCE horizon 2030.

Des véhicules dont les propriétaires seraient originaires de Mitsudje ont vu la main du substitut du procureur ordonner la sortie, sans aucune procédure légale, si ce n’est une autorité cavalière digne du pouvoir de Mr Azali Assoumani et Amis De Azali Assoumani. D’autres propriétaires de véhicules originaires d’Iconi ayant été dans le même cas ont forcé l’exemple de Mitsudje pour dédouaner les leurs en forcing.

Les événements ont produit les conséquences de l’anarchie voulue par l’émergence. L’armée a intervenu à iconi, pas à Mitsudje, je précise. Il semble qu’à iconi, on déplore déjà un décès civil, Hamada Gazon, selon les dernières infos, serait parmi les blessés . Et Quelques blessés de part et d’autres.

Ces événements interviennent au moment où Moroni se décide à réclamer justice sur les emprisonnements politiques arbitraires dont des Moroniens sont particulierement victimes. Au moment où à Anjouan, le gouverneur de l’île est en prison, Mutsamudu grouille de colère couvée. Deux semaines plutôt MBENI a carrément refusé la participation du Président Azali dans un Maulid.

À Quand les régions vont se mobiliser contre cette tyrannie repliée d’un pouvoir arrogant et moribond ?

D’autres sources indiquent qu’il n’y aurait pas de décès, tout en confirmant des cas de blessés graves, près d’une dizaine de personnes.

Powered by Comores infos