You are here: Home » Actualités » Pourquoi les Comoriens ne se rendent pas compte qu’ils sont égarés par Shaytân ?

Pourquoi les Comoriens ne se rendent pas compte qu’ils sont égarés par Shaytân ?

Pourquoi les Comoriens ne se rendent pas compte qu’ils sont égarés par Shaytân ? Voulez vous élire les enfant de Shaytân à la primaire de la présidentielle aux Comores ?

Les Comoriens doivent rester sur leur garde durant cette période électorale face aux Démons , Hommes et Djinns , qui guettent chez eux . Les Comoriens sont-ils bien informés des risques liés à la fréquentation de Démons ?

Si on ne prend pas dès maintenant le taureau par les cornes , c’est la loi de la jungle qui serait appliqué à la primaire de la présidentielle 2016 aux Comores . Le trio de tête , pour être admis au second tour , sera sans doute ceux qui ont commis les plus lourds de sept pêchés capitaux interdits par l’islam , à savoir : l’apostasie , le meurtre , la sorcellerie , l’usure , ceux qui s’en prennent aux biens de l’orphelin , les traîtres qui fuient au jour du combat , et ceux qui calomnient les croyants et croyantes vertueux . Ce sont ceux qui fréquentent Shaytân et qui ne craignent pas Allah .

O Comoriens Musulmans ! Craignez Allah et obéissez-Lui, car avec la crainte d’Allah, Allah arrange les affaires, fait que les poitrines soient épanouies et Il donne une fin heureuse dans ce monde et dans l’au-delà, comme Il a dit dans le Coran .

Le maudit Shaytân se promit donc d’entraîner vers l’égarement la progéniture d’Adam , les hommes . Ceux qui sont chargés du sal besogne sont nombreux , vous discernerez des démons , hommes et djinns .

Les marada sont des démons audacieux et insolents qui répandent la corruption.

Le ghoul est un démon, fils de Shaytân, qui a pour principale occupation de dévorer les hommes. Les ghouls peuvent aussi bien avoir la forme humaine que la forme animale ; ils séjournent de préférence dans les cimetières ou dans les lieux désertiques. Le ghoul est un véritable loup-garou. Il y a aussi des ghouls femelles qui jouent à peu près le même rôle que nos succubes.

Le saalah est un esprit malfaisant qui se tient ordinairement dans les forêts. Lorsqu’il s’est emparé d’un homme, il s’amuse avec lui comme le chat fait de la souris.

Iblis ou Azazil (Azazel) ou encore Shaytân (Satan, le Diable) est le chef des démons (shayâtîn). Seul djinn en présence des anges à refuser de se prosterner devant Adam après que Dieu l’a créé de l’argile, il est maudit par Allah qui le laisse libre de tenter les faibles.

Il enseigna aux hommes l’art de fabriquer des armes, de fondre les métaux pour créer de la monnaie. C’est lui qui montra aux femmes l’art d’employer des fards et autres ornements. Il apprit également aux géants à utiliser leur force et à remuer leurs passions. Il enseigna la vertu des simples (herbes) et la force des poisons, des enchantements, des fascinations. Il enseigna enfin l’astronomie, la divination par les signes de l’air, de la terre et de la lune.

Le démon est un ennemi redoutable et rusé qui tient à égarer l’individu par tous les moyens. Nous connaissons maintenant tous ses objectifs et les moyens qu’il utilise. On peut donc le contrarier, car nous le connaissons ; mais si nous oublions un seul instant ce qu’il est véritablement, il nous conduira forcément vers le but qu’il s’est fixé.

S’en tenir au Coran et à la Sunna , c’est le plus grand et le plus sûr moyen pour se préserver du démon : s’en tenir au Coran et à la Sunna par la parole et les actes. Car le Coran et la Sunna nous sont parvenus pour nous mettre sur le droit chemin ; et le diable combat pour nous dévier de ce chemin. Le meilleur moyen de se protéger contre le démon consiste à chercher refuge et protection auprès d’Allah car Allah est plus fort que lui. Donc, le Comorien musulman qui veut être épargné par le diable, doit travailler au renforcement de sa foi et à se réfugier auprès d’Allah de façon permanente, car il n’y a de tentative ni de force que grâce à Allah.

Le démon se présente en ami, en conseiller bienfaiteur de tout individu , c’est la raison pour laquelle on doit donc faire le contraire de ce qu’il nous conseille.

Les shayâtîn (satans) se reproduisent rapidement, comme le feu qui est le fond de leur nature. Ils circulent dans chacun de nous comme le sang dans nos veines. Ils posent leur tête semblable à celle du serpent sur le cœur de l’homme. Il séduit, trompe, égare, fait des promesses fallacieuses. Son but est de détourner l’homme de Dieu. Ils sont capables d’amitié et savent être reconnaissants envers ceux qui leur font du bien. Ils peuvent s’accoupler avec des humains qui risquent d’engendrer des êtres extraordinaires ou diaboliques (marids et ifrits).

Alors pour toutes ces raisons avec les principes de la religion islamique , la détermination , l’amour du pays , le patriotisme , la lutte contre l’injustice dans notre pays et la morale de tout un chacun , sont interpellés pour exiger une lutte acharnée contre ceux qui sont à l’origine de relation avec Shaytân , de l’injustice sociale , du déséquilibre dans la répartition des fruits de la croissance et des rancœurs des plus pauvres . ET il est donc temps que tous les citoyens et citoyennes , tous les démocrates et tous les sauveurs de notre pays se constituent en comités dans les différents coins de l’archipel pour libérer notre cher pays de ces démons , Hommes et djinns , qui pillent nos maigres ressources et entraînent les Comoriens vers l’Enfer !

La Révolution c’est Maintenant ou Jamais !

Mlimadji

Powered by Comores infos