You are here: Home » Actualités » Pourquoi ne pas ouvrir une enquête pour corruption contre la CENI et la CEII ANJOUAN?

Pourquoi ne pas ouvrir une enquête pour corruption contre la CENI et la CEII ANJOUAN?

Lorsque l’on raconte des choses pertinentes ou pose les questions qui fâchent, l’on est vite taxé de journaliste partisan. Or des journalistes partisans, nous en avons vus pas mal sur les tribunes durant la campagne, et qui servaient surtout le camp du pouvoir. Néanmoins, je dis que si la Commission Nationale de Prévention et de Lutte contre la Corruption (CNPLC) n’était pas une coquille vide, une enquête sérieuse pour corruption présumée aurait déjà été ouverte contre certains membres de la CENI et de la CEII d’Anjouan.
Déjà, l’on se demande bien pourquoi, malgré les nombreux rapports négatifs dressés contre le vote de Vouani, Djaza et Dafiné insistent tant pour que ses résultats soient pris en compte ? Mais ça, ce n’est pas grave. Par contre, c’est grave d’apprendre que Mahamoud Boina, président de la CEII d’Anjouan qui a abandonné son poste, serait actuellement porté disparu à Moroni même où il s’est rendu depuis le lendemain du vote. Même chose pour Zeitoune Daoud, sa vice-présidente, qui n’a montré aucun signe de vie depuis plusieurs jours.
Et pourquoi une autorité de l’île d’Anjouan s’est permise, mardi après-midi, de confier en privé à un confrère que « Dafiné m’a rassuré que tout rentrera dans l’ordre bientôt », ce dernier violant du même coup ainsi le devoir de réserve auquel il est astreint ? Trop de trucs suspicieux à mon avis…

Par Ramzy Sardou Moussa Titre ©habarizacomores.com

Powered by Comores infos