You are here: Home » Non classé » Premier conseil du nouveau gouvernement I Le président appelle à la solidarité de la nouvelle équipe

Premier conseil du nouveau gouvernement I Le président appelle à la solidarité de la nouvelle équipe

Nommé le lundi dernier, le nouveau gouvernement a tenu son premier conseil hier mercredi 30 septembre au Palais de Beït-Salam sous la présidence du chef de l’État, Azali Assoumani. Comme de coutume, ce premier conseil a été axé sur la prise de contact entre les nouveaux entrants de l’équipe gouvernementale et les ministres reconduits.

Selon le porte-parole du gouvernement, Houmedi M’saidie, le chef de l’État a insisté sur la solidarité des membres du gouvernement, de son cabinet et du secrétariat général du gouvernement pour la mise en œuvre du projet combien important de l’émergence à l’horizon 2030. Le président de la République a exigé les ministres à rompre avec l’oisiveté et à se rendre sur le terrain pour veiller personnellement à l’exécution des différents de projets de leurs départements respectifs.

“Les ministres ont, de leur côté, remercié le chef de l’Etat pour la confiance et ont réaffirmé leur engagement à travailler dans l’intérêt supérieur de la nation et à la mise en œuvre du plan Comores émergents 2030”, selon toujours Houmed M’saidie.Au nom du président de la République et du gouvernement comorien, l’intéressé a présenté les condoléances à l’État et au peuple Koweïtien, suite à la disparition de leur émir survenu mardi dernier.

Le ministre de l’Energie a informé que le conseil a validé un projet relatif à l’étude des forages d’adduction d’eau dans certaines villes et villages de l’île de Ngazidja, à savoir la ville de Mkazi dans le Bambao, Mdjwayezi dans le Hambu, Makorani dans le Mbadjni, Mbaleni dans l’Itsandra Hamanvu et Kwambani dans le Washili.

Il a souligné que l’objectif de ce projet est de permettre à près de 80% de la population d’accéder à l’eau potable. Le porte-parole du gouvernement a ensuite annoncé que le gouvernement a avalisé un projet de création d’une fourrière à Ngazidja destinée à accueillir les bœufs et chèvres en vagabondage, pour des analyses avant leur mise sur le marché et à la consommation.

Mise en place de la commission nationale Ohada-Comores

Il a souligné que ce projet ne concerne pas Ndzuani et Mwali, puisque les deux îles disposent déjà d’un important cheptel bovin.On apprendra lors de cette rencontre la création de la commission nationale chargée de l’Organisation pour l’harmonisation en Afrique des droits des affaires (Commission nationale Ohada Comores), à travers un décret présidentiel qui sera publié “incessamment”.

Le Conseil s’est aussi penché sur “un projet relatif au centre de formation professionnelle de Djomani ya Mbude axé notamment sur la modification de son statut pour l’adapter à la vision du gouvernement en faveur de l’épanouissement de la jeunesse et à sa formation technique et professionnelle”.La voix du gouvernement a rendu public un projet qui a bénéficié de l’accord du conseil des ministres relatif à l’appui du développement du secteur financier.

Selon lui, “ce projet consiste à moderniser les échanges financiers entre les institutions bancaires”. Il a annoncé que ce projet de la Banque mondiale sera transmis à l’Assemblée nationale avant sa ratification par le chef de l’État.

Répondant à une question sur la crise qui secoue les sociétés Comores Câbles et Telco-Sa, le porte-parole du gouvernement a informé que “le chef de l’État a donné des instructions au ministre des Postes et Télécommunications pour trouver un arrangement à ce différend dans les plus brefs délais”. 

Alwatwan.

Powered by WPeMatico