You are here: Home » “Je » Première conférence de presse du président Azali : «Je regrette les licenciements, mais c’était un passage obligé»

Première conférence de presse du président Azali : «Je regrette les licenciements, mais c’était un passage obligé»

Première conférence de presse du président Azali : «Je regrette les licenciements, mais c’était un passage obligé» «Nous ne pouvons pas avoir une fonction publique qui serait performante avec trois mille ou quatre mille employés et nous retrouver avec dix mille ». Le président soutient que l’augmentation de l’effectif de…
LIRE LA SUITE »

Powered by Comores infos