You are here: Home » POLITIQUE » Première réunion du bureau de la conférence de l’Ua I Une stratégie africaine pour la vaccination contre la Covid-19

Première réunion du bureau de la conférence de l’Ua I Une stratégie africaine pour la vaccination contre la Covid-19

Politique |  18/02/2021 –

image article une

Le bureau exécutif de l’Union africaine nouvellement élu a tenu sa toute première réunion hier mercredi 17 février 2021 à 19h heure locale. Comme il est d’usage dans cette période de crise sanitaire mondiale, la réunion a eu lieu en visioconférence en présence du président français, Emmanuel Macron. Au centre des discussions : une réponse coordonnée contre la pandémie et une stratégie africaine pour la vaccination.

Le président Azali Assoumani, deuxième vice-président du bureau de la conférence de l’Union Africaine a pris part hier à la réunion d’urgence de l’exécutif convoquée par Felix Tshisekedi, président en exercice de l’Ua.Une réunion qui s’est déroulée en visioconférence, contexte sanitaire oblige, en présence d’Emmanuel Macron, président de la République française et qui a porté sur «l’accès équitable aux vaccins et le soutien aux systèmes de santé africains», d’après la note de convocation de la réunion.
À la traîne en ce qui concerne la politique de vaccination contre la Covid-19, l’organisation panafricaine plaide pour une stratégie commune pour la vaccination. Une question qui avait dominé le débat lors du 34e sommet qui s’est tenu les 6 et 7 février derniers.

«Je voudrais lancer un appel pressant à notre Organisation, l’Union Africaine, qui a déjà mis sur pied le groupe de travail africain sur le coronavirus, pour qu’elle mette tout en œuvre afin que nos pays puissent disposer, eux aussi, dans les meilleurs délais, des vaccins appropriés», avait déclaré le président Azali dans les discussions suivant l’ouverture du sommet.
«Nous avons décidé des actions à prendre, telle la mise en œuvre effective de la stratégie continentale commune, le renforcement du fond africain pour la Covid-19, une plateforme africaine pour l’acquisition des matériels médicaux et l’accélération des tests Covid», avait indiqué de son côté le président Felix Tshisekedi, président en exercice de l’Ua pour qui cette coordination devait aller encore plus loin.

Pour rappel, dès le début de la pandémie, l’Ua a mis sur pied le groupe de travail africain sur le coronavirus (Aftcor) en vue de porter une réponse coordonnée contre cette pandémie mondiale. Un rapport préliminaire intitulé «Riposte de l’Afrique à la Covid-19, en matière de gouvernance», a été élaboré en mai de l’année dernière par le Mécanisme Africain d’Évaluation par les Paires (Maep). Un instrument d’auto évaluation volontaire de la performance des États membres en matière de gouvernance créé en 2003 par les chefs d’Etat et de gouvernements de l’Ua.

Un rapport visant «à fournir des informations complètes sur la Covid-19 et les différentes réponses en matière de gouvernance, ainsi que les mesures et stratégies mises en œuvre par les États membres. Le rapport a surtout pour objectif de faciliter l’élaboration des réponses politiques fondées sur des données factuelles et le partage d’informations. Il s’appuie sur une analyse et une consolidation des tendances scientifiquement éprouvées pour définir les réponses politiques multifactorielles sur le continent. Sa méthodologie principale repose sur la collecte de données par le biais des structures nationales du Maep et une étude documentaire du contexte et des mesures de riposte à la pandémie dans l’ensemble des États et des cinq régions du continent», lit-on dans l’avant-propos signé Pr Eddy Maloka, directeur général du secrétariat continental du Maep.

M.Mbaé

Powered by WPeMatico