You are here: Home » Culture et Société » Présentation des condoléances de l’Exécutif insulaire de Ndzuwani à la France

Présentation des condoléances de l’Exécutif insulaire de Ndzuwani à la France

Ce lundi 16 novembre 2015, suite aux attentats survenus en France le vendredi dernier, une délégation de l’Exécutif de Ndzuwani conduite par le Directeur de Cabinet du Gouverneur, Dr. Zaidou Youssouf a présenté à la France, à travers Madame la Consul à Anjouan, les condoléances les plus attristées du Gouverneur, puis participé à la minute de silence observée par le Consulat de France. 
Très attristée, la Consul de France à Anjouan Madame Astride CHEMINEL a vivement remercié les autorités insulaires, les personnalités et les personnes qui ont fait le déplacement pour «rendre hommage aux victimes, aux familles éprouvées et souhaiter une bonne convalescence aux blessés». Très émue la Consul de France s’est également rappelée de l’attentat de Charlie Hebdo.
Pour sa part, le Directeur de Cabinet du Gouverneur, Dr. Zaidou Youssouf a, au nom du Gouverneur de l’Île Autonome de Ndzuwani, Son Excellence Anissi Chamsidine parti en voyage, également au nom des membres de l’Exécutif insulaire et de la population d’Anjouan, présenté à travers la Consul de France à Anjouan, ses condoléances les plus attristées à la République française et au peuple français. 
Selon le Directeur de Cabinet du Gouverneur «c’est avec une profonde émotion que toute l’humanité a suivi la série d’attentats perpétrée contre des innocents» avant d’ajouter que l’Exécutif de l’île et le peuple d’Anjouan «condamnent avec fermeté ces actes odieux, atroces, ignobles et injustifiées». «C’est toute l’humanité qui est endeuillée», a-t-il précisé, car selon lui, «ça pouvait arriver à n’importe qui». Poursuivant, le Directeur a souligné que ces actes sont «contraires aux valeurs fondamentales de l’Islam, cette religion de paix, de fraternité et de tolérance». 
«Nos pensées vont vers les familles tristement atteintes ; vers les victimes qui sont entrain de lutter contre la mort dans les hôpitaux, et nos prières vont vers tous les blessés», a-t-il conclu.
Une minute de silence a donc été observée par l’assistance avant de s’approcher du livre de condoléances. Il convient de rappeler que parmi les personnalités qui ont fait le déplacement figurent l’ancien Vice – président de l’Assemblée nationale comorienne Mohamed Djaanfari et le Consul d’Italie à Anjouan Dr. Grillone. Des responsables d’organisations humanitaires, telle que le Service d’Ecoute dirigée par madame Fatima Bacar, ont été aussi au rendez-vous.

Powered by Comores infos