You are here: Home » Actualités » Présidence de l’Assemblée nationale : Un fauteuil pour cinq

Présidence de l’Assemblée nationale : Un fauteuil pour cinq

 Présidence de l’Assemblée nationale : Un fauteuil pour cinq
Pour réussir son projet d’habilitation, le chef gourou de Beit-Salam, le dictateur AZALI Assoumani promet le poste du président de l’Assemblée Nationale à 5 personnes : madame Hadjir, la député du nord de Ngazidja de Ngazidja, AZALI lui a promis ce poste , à condition qu’elle réussi à mobiliser certains députés de l’opposition et en prime humilier M. Saïd Hassani  Said Hachim, le notable qui a osé humilié le dictateur  national.  A Mohéli, la même promesse a été faite au vice président Ramiard et cerise sur le gâteau, c’est Anjouan que mbaba Loukman a franchi le seuil de la traitrise, en  faisant  la même promesse à trois hommes, toujours dans la ruse de ne pas laisser le choix aux Anjouanais. Surtout avec beaucoup nativité, le dictateur à répéter à chacun de ces 5 députés la phrase suivante :  »C’est un secret et ne répétez cela à personne ».
Comment comprendre que tout un pays est gérer à coup de corruption ?
Les promesses n’engagent que ceux qu’y croit ? Azali de convaincre un lion affamé de ne pas dévorer sa proie.
Mbadakome   

Powered by Comores infos