You are here: Home » Uncategorized » «Président Maparole» est interpellé par la classe politique

«Président Maparole» est interpellé par la classe politique

«Président Maparole» est interpellé par la classe politique

Des patriotes sincères l’apostrophent sur les assises de la haine

Par ARM

      Il est des bavards qui peuvent être utiles. Mais, il en est d’autres qui sont classés dans la catégorie des bavards inutiles. Et quand les Mohéliens surnomment quelqu’un «Maparole», c’est qu’il s’agit d’un bavard inutile. Ce n’est donc pas par hasard si le Président du Conseil de l’Île de Mohéli est surnommé «Président Maparole». Il a reçu un courrier signé par des personnalités mohéliennes, dont plusieurs anciens ministres de l’Union des Comores, lui demandant tout simplement de retirer des assises de la haine et du mépris le délégué du Conseil de l’Île de Mohéli.

    Pour autant, il faudra éviter les désillusions. On ne s’appelle pas «Président Maparole» pour faire des choses sensées et utiles. À l’heure où les dirigeants anjouanais – bravo au Gouverneur Salami Abdou Salami, à ses équipes et aux Anjouanais dans leur ensemble – ont fait preuve de patriotisme, de courage exemplaire et d’intelligence politique, les autorités mohéliennes auraient dû leur emboîter le pas et écouter le Mouvement du 11-Février.

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Vendredi 18 novembre 2017.

Powered by Comores infos