You are here: Home » Actualités » Présidentielle : Chuma apporte son soutien à Azali Assoumani

Présidentielle : Chuma apporte son soutien à Azali Assoumani

Présidentielle : Chuma apporte son soutien à Azali Assoumani
Dans une déclaration lue jeudi par son porte-parole, le parti Chuma a officialisé son ralliement à la candidature du colonel Azali Assoumani. Une décision saluée par Mohamed Daoudou (Kiki), président du parti Orange, qui s’affiche désormais aux côtés du candidat de la Crc.

Entourés de Hamidou Karihila candidat malheureux à l’élection de gouverneur de Ngazidja et Mohamed Daoudou, président du parti Orange, des responsables du bureau politique du parti Chuma ont officialisé hier, leur ralliement à la candidature du candidat Azali Assoumani.

Une décision qui fait suite à une session extraordinaire examinant, d’après Abdourahamane Cheikh Ali, porte-parole du parti, la situation politique qui prévaut dans le pays à l’issue du 1e tour des élections des gouverneurs des îles et de la primaire de l’élection présidentielle.

« Réitérant notre refus d’apporter sa caution à la gestion calamiteuse d’Ikililou Dhoinine et de Mohamed Ali Soilihi, rappelant la contribution du parti à l’élection de Mouigni Baraka Said Soilih au poste du gouverneur de Ngazidja et le refus de collaborer durant son mandat, considérant que l’abstention et le vote nul ne pourront que favoriser l’élection du candidat de l’Updc, le Chuma appelle à voter pour Azali Assoumani », précise le document lu par le porte-parole du parti devant un parterre de journalistes.

Le rapprochement entre l’ancien chef de l’Etat Azali Assoumani et le leader du parti Chuma, Said Ali Kemal Eddine, arrivé en 14e position lors de la primaire à Ngazidja, de l’élection présidentielle, était pressenti et annoncé depuis quelques temps déjà par les médias de la place.

Mohamed Daoudou, leader du parti Orange et un des premiers à s’être rallié à la candidature du colonel, se félicite de ce qu’il considère comme un « événement pour le pays ». Pour le maire de la capitale, le Chuma reste et restera toujours un « grand parti en tête duquel il y a un grand homme ».

Même constat pour Hamidou Karihila, candidat malheureux à l’élection de gouverneur de Ngazidja qui a dit sa fierté de voir le Chuma à leurs côtés « car c’est un parti qui a son histoire dans le pays ».

M.M
Lagazettedescomores

Powered by Comores infos