You are here: Home » OPINION » Présidentielles 2016 aux Comores – Intention de vote : Azali Assoumani passe à la première position

Présidentielles 2016 aux Comores – Intention de vote : Azali Assoumani passe à la première position

A trois mois des élections régionales, l’intérêt des Comoriens reste mesuré pour ces prochaines élections. 38% de l’échantillon ne sont pas complété le questionnaire, 27% sans réponse. Soient 65% qui se disent peu ou pas du tout intéressés pour des raisons plus ou moins élucidées et variées.

Dans un contexte national marqué principalement par le manque d’autorité, la menace d’affrontements interreligieux (sunnite-chiite), les délestages permanentes, le besoin de faire le point d’un système institutionnel tournant ayant presque fait le tour, les intentions de vote réalisées justifient les résultats de nos sondages.

  • Azali Assoumani est à 17,53%.
  • Mohamed Ali Soilhi est crédité de 4,12%
  • Hamidou Bourhane est à 3,78%
  • Mouigni Baraka se voit accordé 2,75% d’intention de vote
  • Mohamed Amiri Salimou crédité de 3,9%
  • Moinaécha Youssouf Djalali de 2,41%
  • Ahmed Wadaane Mahmoud est à 0,34%

Dans le détail, le Azali Assoumani est le premier candidat potentiel chez cette catégorie d’âge faisant objet de notre enquête. Avec 17.53 % d’intentions de vote au premier tour des présidentielles, Azali Assoumani bénéficie d’une avance considérable face à Mohamed Ali Soilhi, qui marque une forte érosion de son électorat avec 4,12 %.

Une incertitude demeure : qui sera le 3e homme, ou la 3e femme ? En effet, Azali Assoumani continue sa progression pour atteindre 18 % d’intention de vote au premier tour, soit 13 points de plus que Mamadou qui recueille 4, 12 % d’intention de vote. Hamidou Bourhane occupe la troisième place avec 3,78 % seulement devant Mohamed Amiri Salimou qui obtient un peu de 3,09 %.

Malgré l’effet internet et des réseaux sociaux qui offrent un espace du temps de parole inégalé, la constitution des comités de soutien dont bénéficient presque tous les candidats, les petits candidats ne progressent pas, ou peu : Mouigni Baraka obtiendrait 2.75 %, derrière Le général Salim (3,09 %) et Hamidou Bourhane (3,78 %).

Trois mois avant le premier tour des élections présidentielles, l’intérêt des Comoriens reste alors mesuré pour ce prochain scrutin ; selon cette étude d’intention de vote, 27, 49 % des Comoriens âgés de plus de 18 ans ne se prononcent pas ou s’abstiennent, 38,49 % ne s’y intéressent pas du tout. Avec ce constat, les abstentionnistes formeront le grand parti des Comores.

Echantillon

Il reste pratiquement trois mois avant la prochaine élection présidentielle. Celle-ci est plus que jamais dans toutes les têtes des Comoriens, toutes catégories confondues. A l’heure actuelle, une enquête vient d’être réalisée par l’Observatoire des Comores sur un échantillon national représentatif de 800 personnes, âgées de 18 ans et plus. Voici les méthodes des quotas et redressement appliquée aux variables : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et ville de l’interviewé (e)

Mode de recueil

C’est une enquête réalisée en ligne. Les intentions de vote ont été réalisées sur certaines candidatures potentilles et connues aujourd’hui.

Date de terrain           

Le terrain s’est déroulé du 14 aux octobres 18 novembre 2015.

Présidentielles-2016-aux-comores-sondage-vague-1-4

Powered by Comores infos