You are here: Home » Actualités » Propos choquants Du président français, Azali regrette « l’amateurisme » de Macron

Propos choquants Du président français, Azali regrette « l’amateurisme » de Macron

Dimanche soir, le président de l’Union des Comores, Azali Assoumani s’est exprimé sur les propos de son homologue français Emmanuel Macron qui a déclaré que le kwassa-kwassa « pêche peu » et « ramène du Comorien ».

Propos choquants Du président français, Azali regrette « l’amateurisme » de Macron

« Ce sont des propos condamnables, qui ont choqué tout le peuple comorien. Il a évoqué un drame qui a endeuillé des familles. Nombreux sont ceux qui pleurent encore leurs enfants disparus », a-t-il dit à sa sortie de la mosquée de Badjanani à Moroni où avait lieu une prière en la mémoire de l’homme d’affaires et notable Saïd Ibrahim Mohamed Idarousse.
 
Pour le chef de l’Etat Comorien, ce qui se passe dans le bras de mer séparant Anjouan et Mayotte, plus de 12.000 morts depuis 1995, doit nous « interpeller », mais on ne doit pas « en rire » ou « faire de l’humour». 
 
« Je pense que c’est sa jeunesse et son amateurisme. Il n’a pas pu mesurer ses propos et ce sont des choses qui arrivent », a modéré le chef de l’Etat espérant qu’Emmanuel Macron finira par « reconnaître son erreur ».  
 
« Maintenant, il faut qu’on trouve une solution à ce problème. Nous devons nous asseoir et discuter pour qu’on n’ait plus à compter les pertes humaines », a poursuivi le chef de l’Etat non sans rappeler la responsabilité de la France vu que, a-t-il ajouté : « le visa Balladur est la cause de ces drames. Il empêche la libre circulation des comoriens ».
 A.A.H.
La Gazette des Comores

Powered by Comores infos