You are here: Home » Sports » Qualifications à la Can 2022 I Trois Coelacanthes pourraient manquer à l’appel

Qualifications à la Can 2022 I Trois Coelacanthes pourraient manquer à l’appel

Sports |  16/03/2021 – 

image article une

Les Comores pourraient recevoir le Togo sans trois de leurs joueurs cadres “bloqués”, pour l’heure, par leurs clubs. Le staff technique comorien est en négociation avec les formations françaises concernées pour espérer pouvoir aligner leurs trois éléments face au Togo et à l’Egypte.

L’équipe de football des Comores peut faire face au Togo, le 25 mars prochain, sans trois de ses joueurs cadres qui évoluent en France. Outre, donc, qu’elle doit jouer sans son public habituel, elle devra, peut-être, ces trois joueurs rater ce rendez-vous historique. Ces derniers seraient bloqués en France par leurs clubs, sous prétexte qu’ils doivent respecter les nouveaux statuts de la Fédération internationale (Fifa) et de l’Union européenne des associations de football (Uefa).

Le sélectionneur comorien a convoqué vingt-cinq joueurs, tous des expatriés, pour la double confrontation contre le Togo et l’Egypte. La majorité de ses joueurs évoluent dans les championnats français, ligue 2 et National, entre autres. Le staff d’Amiredine Abdou bataille pour avoir accès à ses protégés tout en gardant, toutefois, secret les noms de ses “probables” absents.Pour se faire, la sélection comorienne a une alternative : “négocier avec leurs clubs respectifs” pour qu’ils acceptent de leur laisser ses internationaux.

OL vs Togo

Des clubs français préfèrent bloquer leurs joueurs du continent. C’est ainsi que l’Olympique lyonnais retient son troisième gardien de but, Malcolm Barcola. “L’obligation de mise à disposition des joueurs à leur sélection nationale ne s’applique pas si une période d’isolement d’au moins cinq jours au retour dans le pays du club est imposé”, se justifie l’OL en évoquant les directives et les textes de la Fifa en cette période de coronavirus. Pour protéger ses cages, le coach togolais, le Français Claude le Roy, doit oublier le portier lyonnais et faire avec Abotchi Dové et Moubaraka Aigba, pour ne citer que ces deux-là. Cependant, le Togo insiste auprès de la direction technique du club français pour obtenir l’autorisation de jouer de son gardien de but.

Le staff des Coelacanthes dispose encore de quelques joueurs pour mener à bien ses négociations avec les clubs de ses trois joueurs. En plus du fait du fait que les Togolais seront reçus au stade de Maluzini sans public comorien, l’effectif d’Amiredine Abdou pourrait être contraint de se présenter avec de grands absents.Les Coelacanthes vont accueillir les Eperviers pour le compte de la cinquième journée des qualifications de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations.

Les Verts comoriens sont doivent entrer en stage, lundi 22 mars pour recevoir le Togo le 25 mars. Quatre jours après, le 29 mars, ils doivent se déplacer au Caire où ils s’opposeront à l’Egypte.Les joueurs comoriens doivent, tous, regagner leurs clubs à partir du mercredi 31 mars. Ceux, naturellement, qui seront libérés par leurs équipes.
Souhaitons leur, de bons voyages

Al-watwan

Powered by WPeMatico