You are here: Home » Actualité » Qu’Anissi oublie Mayotte et s’occupe des Anjouanais

Qu’Anissi oublie Mayotte et s’occupe des Anjouanais

Qu’Anissi oublie Mayotte et s’occupe des Anjouanais

Qu’il aille libérer Ahmed Sambi et laisse Mayotte en paix

Par ARM

       Les propos et la décision d’Anissi Chamsidine appelant à envahir Mayotte et à refuser à Anjouan les clandestins anjouanais refoulés de Mayotte sont indignes, irresponsables et haineux. Cet homme, en sa qualité de Gouverneur d’Anjouan, doit savoir que le refoulement de Mayotte, département français, des clandestins comoriens, dont anjouanais, est un acte de Droit international public et privé, et non un acte de Droit interne comorien. Or, depuis le 1er octobre 1978, la Constitution comorienne n’attribue aucune compétence internationale aux Gouvernorats des îles. Les affaires internationales relèvent de la compétence exclusive de la Fédération ou Union. Le Gouverneur d’une île n’a aucune prérogative en la matière. Donc, Anissi Chamsidine n’a aucune compétence en matière de refoulement de clandestins anjouanais de Mayotte, dans la mesure où il s’agit d’un acte de Droit international.

Comment Anissi Chamsidine, Gouverneur d’Anjouan, peut-il être humainement, intellectuellement et professionnellement limité jusqu’à refuser à Anjouan des Anjouanais? Il veut qu’ils aillent où? Comment et pourquoi veut-il que la France accepte sur son département de Mayotte des clandestins anjouanais que lui-même et les autres autorités comoriennes ne veulent ni à Anjouan, ni ailleurs aux Comores? Anissi Chamsidine n’a rien dit quand, il y a trois semaines, à Mayotte, des coupeurs de routes, tous Anjouanais, ont été condamnés par la Justice de la République française pour leurs crimes. Il n’a rien fait pour appeler les criminels anjouanais qui, il y a une semaine, ont égorgé des gens à Mayotte. Mais, pourquoi aujourd’hui, il ose parler pour dire qu’il ne veut pas à Anjouan des Anjouanais en situation irrégulière à Mayotte? Si les Anjouanais ne peuvent pas rentrer chez eux, à Anjouan, il veut qu’ils aillent où? Qu’il le dise!

En tout état e cause, à Mayotte, de nombreux Comoriens gagnent leur vie et font vivre les leurs aux Comores. Si Anissi Chamsidine attise la haine et sème la zizanie, il va bousiller le business des mariages de ceux qui racontent des mensonges démagogiques aux femmes, se marient avec elles, obtiennent des papiers, et fuient pour aller se cacher à la Réunion ou en Hexagone, notamment pour prendre l’élan financier nécessaire à la célébration aux Comores des mariages de toutes sortes avec des femmes de leurs villages respectifs. Honteux!

Au moment où Anissi Chamsidine dit n’importe quoi, il devrait prouver qu’il est un homme en réunissant une Armée d’Anjouanais pour aller libérer de sa prison de Voidjou, en Grande-Comore, l’Anjouanais Ahmed Abdallah Mohamed Sambi, qui l’a tiré du ruisseau et en a fait un bougre dont on parle aujourd’hui, même en mal. Allez le lui dire!

Par ARM

Le copier-coller a définitivement tué la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Lundi 1er février 2021.

Powered by WPeMatico