You are here: Home » Uncategorized » QUELLE DIPLOMATIE POUR LES COMORES?

QUELLE DIPLOMATIE POUR LES COMORES?

QUELLE DIPLOMATIE POUR LES COMORES?

Par Natuk Mohamed Mouzaoir

       C’est avec inquiétude et colère que le parti Ulezi apprend la décision des autorités comoriennes de rompre les relations diplomatiques du pays avec le Qatar. Encore une fois, les autorités de Moroni viennent de faire preuve de dépendance à l’Arabie Saoudite. À plusieurs reprises, le Parti Ulezi rappelle au gouvernement de garder une position de neutralité dans le conflit opposant ce Royaume à d’autres pays du Golfe Persique. Notre communiqué du mois d’avril était explicite sur ce sujet.

Ce n’est pas parce que l’Arabie Saoudite et ses sbires rompent leurs relations diplomatiques avec le Qatar que l’Union des Comores doit absolument suivre

       Nous appelons le gouvernement comorien de faire preuve de responsabilité et surtout de transparence devant l’opinion publique quant à telle démarche qui aura à coup sûr des conséquences néfastes eu égard du développement socio-économique des Comores. Les autorités ne peuvent pas clamer sur tous les toits de conduire les Comores à l’émergence d’un côté et casser toutes dynamiques économiques de l’autre, en chassant purement et simplement des gens qui cherchent à investir dans notre pays.

L’amateurisme politique du gouvernement est à craindre. En matière de diplomatie, en tout cas, les autorités doivent revoir leur copie. Hier, il rompait avec l’Iran, aujourd’hui avec le Qatar et la soumission de l’État comorien à l’État français pendant que ses citoyens meurent à grands nombres dans le bras de mer Ndzuani-Mahoré.

À écouter les propos du chef de l’État comorien sur la rupture des relations diplomatiques avec le Qatar, pays frère disait-il, et conversation avec le président français au sujet de sa plaisanterie sur la tragédie humaine, nous nous interrogeons énormément sur l’avenir des Comores.

Comoriens, quel que soit l’endroit où vous vous trouvez unissons-nous pour sauver notre pays.

       Par Natuk Mohamed Mouzaoir,

       Premier Secrétaire national Ulezi

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Jeudi 8 juin 2017.

Powered by Comores infos