You are here: Home » Actualités » Qui veut tromper qui? Vous avez dit que les anjouanais sont chez eux à la Grande-Comore?

Qui veut tromper qui? Vous avez dit que les anjouanais sont chez eux à la Grande-Comore?

Anjouanais, anjouanaises quand vous allez comprendre?


Anjouanan a une dignité et cela plaise ou pas c’est un ainsi, chers Anjouanaises et anjouanais ce qui ce passe aujourd’hui à la grande Comore capitale de nos île dans l’union est inadmissible. À tous les enfants Anjouanais vous devriez comprendre que tant que nous ne parlions pas de même langage on sera toujours traités comme des animaux.
 
Qui veut tromper qui? Vous avez dit que les anjouanais sont chez eux à la Grande-Comore?
 

Monsieur Mohamed Daoud le ministre de l’intérieur du gouvernement de Ngazidja fait pourchasser les Anjouanais misérables qui ont fui l’enfer installé à Anjouan depuis le 03 août 1975. Cette misère causée par l’union mafieuse qui ne dit pas son nom, une unité faite par la force des armes et l’humiliation génocidaire a rendu le peuple d’Anjouan dans une situation précaire obligeant nos populations à se rendre à la grande Comore pour être traiter des WATRAMADZI. Nos efforts sont exploités, nos bien sont dérobés on est traité moins que rien.
 
Ce qui se passe à Moroni en ce moment c’est exactement la même chose que ce que les mahorais ont fait subir aux Anjouanais dernièrement.
 
Il faut que les anjouanais ne se laissent pas tromper. La misère de façade à Moroni qui gêne beaucoup le ministre de l’intérieur est partout à Anjouan. C’est la conséquence des détournements massifs des fonds de l’État et de la colonisation d’Anjouan par Ngazidja sous prétexte d’union. Personne ne fait le choix de vivre dans l’insalubrité.
 
C’est la misère accrue qui oblige ces pauvres gens à s’installer si misérablement pour survivre. C’est trop facile de voler l’argent du peuple jusqu’à le rendre misérable et de venir lâchement pourchasser les victimes de cette misère. Un gouvernement digne et honnête s’en prendrait aux causes de la misère et non à ces conséquences. On ne supprime pas la fièvre parce que on a cassé le thermomètre.
 
Si ces actions étaient légitimées et réfléchies donc sincères il y aurait eu des mésures d’accompagnements, mais tout cela n’est qu’une autre moyen de ramasser encore plus d’argents sur le dos des Anjouanais délogés. Quand les Anjouanais décideront d’arrêter cette humiliation?
 
C’est juste malhonnête et ça correspond bien au pouvoir entre des mains des racailles.
 

MASKINI NDZOUWANI YAKO VAGA HÂLÉ HO HO WAKATI YAKA HOURIA.
 
Anjouan était jadis l’île la plus brillante dans l’archipel avant sa colonisation par Ngazidja.
 
VIVE ANJOUAN
 

Monsieur Chamssidine Maanfou

Powered by Comores infos