You are here: Home » Toufé Maecha » Rdc/Rdr: Sans excuses de la part de Djaé, les primaires peuvent ne pas avoir lieu

Rdc/Rdr: Sans excuses de la part de Djaé, les primaires peuvent ne pas avoir lieu

À un jour des primaires au sein de l’alliance Nour, des militants menacent de boycotter les votes si Ahamada Djaé n’a pas présenté des excuses aux militants pour s’être déclaré candidat en dehors des procédures communément admises
Ou il présente des excuses, ou il se désiste carrément. Sans quoi, les votes n’auront pas lieu. Tel est la menace que brandissent des militants au sein de l’alliance Nour. À J-1 des primaires, le Nour des Comores est agité. Candidat à la candidature, l’ancien commissaire aux finances, Med Soulé Islam, pourrait se retirer dès ce vendredi pour porter main forte au commissaire à l’éducation, Youssouf Med, lui aussi candidat aux primaires. Malgré sa renommée nationale, Djaé Ahamada Chanfi est loin de faire le poids au sein de sa propre famille politique. 
D’après une petite enquête que nous avons menée auprès de hauts responsables de l’alliance, on a pu comprendre, sans risque de se tromper, et ce samedi le témoignera, que le secrétaire général du Rdc a plusieurs ennemis intimes. Raison pour laquelle il remue ciel et terre pour empêcher la ténue de ces élections. Car en réalité, ses chances de gagner sont des plus infimes. Échouer constituera une humiliation dont il sera contraint de supporter le poids durant toute sa vie politique. 
En tout cas, selon les dernières informations en notre disposition, le secrétaire général du Rdc qui figure sur la liste des candidats à la candidature, pourrait ne pas se présenter. Et si c’était le cas, un effritement de plus au sein du parti du gouverneur de Ngazidja, Mouigni Baraka Said Soilihi. Le patron de Mrodjuw lui, souhaite qu’il soit succédé par un homme qui s’appelle Youssouf Mohamed Boina et non Dajé Ahamada Chanfi. Justement, qui est Youssouf Med Boina, cet inconnu commissaire à l’éducation devenu la hantise de Djaé et préférence du gouverneur ? Nous en reviendrons dans un autre post, aujourd’hui même.
Par Toufé Maecha

Powered by Comores infos