You are here: Home » Actualités » Rébellion à Anjouan : Encore un énième complot pour éliminer les opposants

Rébellion à Anjouan : Encore un énième complot pour éliminer les opposants

Rébellion à Anjouan : Encore un énième complot pour éliminer les opposants
Rébellion à Anjouan : Encore un énième complot pour éliminer les opposants

C’est incroyable, mais vrai ! Le régime dictatorial ne tarit pas d’imaginations…

Selon une source concordante, la rébellion annoncée hier dans nos colonnes est l’un des plusieurs complots qu’AZALI imagine pour se débarrasser des opposants depuis 2016.
Comme le complot de Mohéli pour soi-disant faire exploser l’avion présidentiel avec un sac des clous éparpillés sur la piste d’atterrissage, comme la voiture du vice président Moustadrane qui a reçu une balle , pour soi-disant tentative d’assassinat,  comme la tentative de putsch de l’écrivain SAST avec un fusil de chasse, comme la fameuse tentative du capitaine Fésoil qui est tombé dans un traquenard ! Il a trouvé le moyen de s’évader de prison avec un pistolet en poche pour aller attaquer un camp militaire et au final sa famille a reçu sa dépouille que dieu lui accorde la paix éternel.
Cette fois, un complot a été ourdi pour éliminer certains éléments de l’armé jugé suspects contre le régime. Le plan consistait à organiser une manœuvre militaire au cours de laquelle,  les fantassins suspectés seraient équipés  d’armes à  balles-à- blanc  et les complotistes auront des balles réelles dans leurs kalash  pour éliminer les autres. Mais ce secret a fuité, l’un des complotistes a alerté les autres. Une fois au parfum, ils se sont armés, eux-aussi, à balles réelles et commencé à tirer les premiers.  Surpris par les rafales des balles, les complotistes ont sifflé la fin de l’exercice de peur de ne pas recevoir une balle dans la tête. Interrogés sur le fait sur le pourquoi, ils étaient armés à balles réelles? la réponse est sans détours , c’est parce quoi vous aussi, vos armes étaient chargées à balles réelles, voilà l’origine de ses tirs que les proches du camp de ongoni ont qualifié de rébellion. Il se trouve que le militaire qui a vendu la mèche a fuit le soir même à bord d’un kwassa-kwassa en direction Mayotte.
A quand la prochaine théorie  du complot ?
Mbadakome

Powered by Comores infos