You are here: Home » Actualités » Religion : Le grand mufti, Said Mohamed Toihir Said Maoulana est-il un chef religieux ou chef de guerre?

Religion : Le grand mufti, Said Mohamed Toihir Said Maoulana est-il un chef religieux ou chef de guerre?

 Religion : Le grand mufti, Said Mohamed Toihir Said Maoulana est-il un chef religieux ou chef de guerre?
Religieusement, le premier précepte de dieu recommande la prêche au quotidien de la foi en vers le créateur, l’amour et la paix entre les fidèles, contrairement à ce que nous vivons avec  le grand représentant de dieu aux Comores qui, à en juger par ses paroles, il est devenu un chef se guerre qui menace les adversaires du régime d’Azali. Ou disons qu’il tronqué sa son bouchouti pour l’argent, la mondanité. Ou disons dieu pour Azali. C’est un choix de vie car dieu ne le nourrit pas tous les jours.
 
C’est dans une vidéo publiée la semaine dernière où il a fait écho de ses propos belliqueux incitant à la haine. Alors les comoriens que nous sommes, outrés au plus profond e nous, nous tenons à dénoncer  cela avec force. C’est honteux et inadmissible qu’un homme de dieu lance un appel à la haine totale contre les ennemis du régime lesquels ennemis sont l’opposition politique.
A notre grande surprise, nous sommes sidérés de voir qu’aucune réaction n’a fusé de la part de la société civile , c’est-à-dire ni du coté des religieux et ni des notables, pour dénoncer le comportement guerrier dont fait montre notre grand mufti. Ce monsieur mérite des sévères sanctions de la part des oulémas et des traditionalistes, car il enfreint à la loi divine. Cela étant, la première de sanction ça serait le boycott de ses prêches dans les mosquées, car il a perdu sa crédibilité religieuse pour officier une prière. Et faire fi dans cette situation, c’est exposer à la colère de dieu.
Il va de l’intérêt du pays de rappeler ce monsieur à l l’ordre ou sinon l’enfer nous attend tous pour avoir été complice du désordre dans ce pays.
Dans toutes les religions du monde, tous les dieux aimes hait le désordre.
 
Mbadakome
 

Powered by Comores infos