You are here: Home » Actualités » Rencontre des gouverneurs avec Azali: aucun accord n'a été trouvé

Rencontre des gouverneurs avec Azali: aucun accord n'a été trouvé

Mr Lamamra arrive à Moroni, ce Mardi, dans l’espoir d’ amorcer une sortie de l’impasse politique qui couve depuis les ASSISES controversées. En bouffeur qui se respecte, Mr Azali Assoumani a anticipé un semblant de dialogue aujourd’hui. Nul doute que la communication politicienne était le dessein du putschiste d’Avril 1999.

Les grands élus ont eu la naïveté de se présenter. Ils ont vite déchanté à la sortie de cette mascarade de dialogue. Un dialogue qui n’avait pas pris la moindre précaution d’ un instant majeur de crise, à savoir la présence d’ un arbitre qui puisse cadrer la discussion.

Mr Belou, dircab de l’homme à controverse, a fait un point interview, peu de temps après la reunion de Beit Salam. Il a dit le cadre d’une information aux  » grands élus » sur le point du référendum, des élections futures et a accusé le journaliste Toufeyli Maecha de  » tu es un menteur » face à une question. Un Dircab qui a révélé que le représentant intérimaire de l’île de Ngazidja a  » demandé de la douceur dans la mise en application » des règles de la constitution issue du référendum controversée.

On apprendra vite que le gouverneur intérimaire a démenti les propos du DirCab de Mr Azali Assoumani quant à ces propos sur  » une période de transition et de douceur  » qui voudraient avaliser le pseudo référendum qui venait d’être validé par la Cour Suprême.

Le plus grand désenchantement a été vu dans le regard et les propos du Gouverneur Salami . À sa sortie de Beit Salam, le visage defait, prèsque en colère, il dira : » Azali veut qu’on discute de tout, sauf des problèmes « . Mr Lamamra a du pain sur la planche, face à un Azali retors avec un comportement qui confine à de la délinquance politique. L’image ci jointe, on le voit jouer avec la veste, le gouverneur de Moheli hilare, le représentant de Ngazidja avec la tête baissée, quand le gouverneur de Moheli se tient droit devant, le visage ferme.

Nourdine Mbae

Powered by Comores infos