You are here: Home » Actualités » Rencontre historique à Foumbouni : Entre les << wanamdji >> et M.Saïd Hassane Saïd Hachim

Rencontre historique à Foumbouni : Entre les << wanamdji >> et M.Saïd Hassane Saïd Hachim

Rencontre historique à Foumbouni : Entre les << wanamdji >> et M.Saïd Hassane Saïd Hachim
Malgré le poids de l’âge, le vieux a repris son bâton de pèlerin pour la défense des us, coutumes et traditions de Foumbouni, sans pour autant oublier, la préservation et la restauration des monuments et autres sites de la ville :<< Bangwe la Moindze Mbaba, Bangwe la Zougouwa, Ngomi, Djoumbé la Wufawumi, Mazamo etc. . . >>. C’était donc hier mercredi après la prière de l’Ansr, lebangwe la Moindze Mbaba était pris d’assaut par l’ensemble des Wanamdjis sans exception aucune. Pendant une heure trente d’un discours émouvant et empreinte d’émotion, S H S H a dressé son bilan de plus de 40 ans de vie politique pour les Comores et pour Foumbouni. << Moi et mon frère Omar et ce malgré nos divergences, nous avons donné le meilleur de nous même pour notre cité. . . Aucune ville des Comores pendant notre règne, n’osait se mesurer à Foumbouni et aux Foumbouni, et ce dans tous les domaines. . . Aujourd’hui après notre départ de la scène politique nationale, c’est avec regret et amertume que nous constatons, le recul de notre cité lumière et le délabrement de nos prestigieuses institutions, bâties au prix de la sueur, du sang et parfois la mort de nos valeureux pères bâtisseurs. . . Nous souffrons de voir Foumbouni souffrir. Et l’état de décrépitude dans lequel se trouve notre préfecture, un des plus beaux bâtiment administratif des Comores, interpelle la conscience de tout foumbounien. . . Alors Foumbouniens ! Réveillez vous pour la renaissance de Foumbouni. Et je serais derrière vous et avec moi, mon frère Omar Tamou >>. Dixit Ndjizi. Mon cher Tonton Saïd Hassane Saïd Hachim, que le tout puissant te garde le plus longtemps possible, pour revoir Foumbouni reprendre des couleurs, et redevenir ce qu’elle n’aurait jamais dû cesser d’être.
Fatima Mze Said.

Powered by Comores infos