You are here: Home » Actualités » Report du vote de la loi de réhabilitation: Le marchandage à la semblée nationale

Report du vote de la loi de réhabilitation: Le marchandage à la semblée nationale

 Report du vote de la loi de réhabilitation: Le marchandage à la semblée nationale
Ce matin, l’assemblée nationale avait des allures d’un marché où les hommes d’affaires s’activaient pour faire le plus-valu. Dans tout le pays, les regards étaient tournés vers le parlement qui , normalement, aurait du statuer sur le vote de la loi de réhabilitation qui donnera aux les pleins pouvoirs au président de la république pour légiférer au moyen des ordonnances. Les couloirs de l’assemblée étaient devenus une fourmilière où le président et le vice président de l’assemblée n’ont cessé de tracter ; ils rentraient et sortaient dans les bureaux pour essayer de convaincre les députés pour voter oui, main en vain, l’opération a échoué. Pour la première fois, les élus mohéliens ont rejeté les propositions alléchantes du gouvernement qui leur proposer le poste du DG des hydrocarbures pour légitimer cette loi antidémocratique. En refusant ce marchandage, les élus mohéliens ont compris que l’intérêt du pays passe avant ceux de leur ile. Alors nous leur rendons un vibrant au hommage, pour avoir dit non à la dictature et nous rendons également hommage à tous les élus de l’opposition qui, pour la première fois depuis les législatives, se sont réunis ensemble contre le totalitarisme, en appelant tous à voter pour le non. Alors, voyant que les députés sont décidés à défendre leurs fonctions, car qui dit légiférer par ordonnance, dit aussi que le président va se passer des parlementaire, la cession a été reportée par le président Abdou housseini car il a senti que le danger imminent qui plane sur le projet azalisite qui d’installer la « démomégaloture ».
Ainsi le pays a besoin des parlementaires mohéliens pour rester en vie.
Mbadakome

Powered by Comores infos