You are here: Home » Non classé » Représentation nationale I Les parlementaires veulent «des résultats de l’exécutif»

Représentation nationale I Les parlementaires veulent «des résultats de l’exécutif»

image article une

Le bureau de l’Assemblée, conformément à l’article 20 du règlement intérieur, a convié, samedi 10 octobre dernier, les membres du gouvernement à une séance plénière. L’objet est la présentation du rapport de mise en application des lois adoptées par les députés lors de la session précédente.

Des critiques acerbes à l’endroit du ministre de la Production, Bianrifi Tarmidhi par rapport au retard pris pour mettre en œuvre la loi sur l’accès aux ressources génétiques et le partage juste et équitable des avantages découlant de leur utilisation. La séance plénière du samedi 10 octobre relative à la présentation du rapport de mise en application des textes adoptés lors de la précédente session a été .”Nous ne serons pas comme les précédentes législatures, nous voulons que les textes que nous aurons à adopter pour faciliter les conditions de vie de nos compatriotes soient mises en application”, a lancé le député Mohamed Zoubeiri au ministre de la Production.

En effet, conformément à l’article 20 du règlement intérieur de l’Assemblée de l’Union, le bureau de l’Assemblée a convié les membres du gouvernement à une séance plénière samedi 10 octobre dernier. L’objet est la présentation du rapport de mise en application des lois adoptées par les députés lors de la session précédente. Programmé pour les ministres des Finances, de la Santé et de la Production mais seul ce dernier s’est présenté devant les députés. Convié à la tribune de l’hémicycle par le président de l’Assemblée, Bianrifi Tarmidhi a été la cible des critiques des parlementaires.

L’objet de toutes ces questions est la mise en application de la loi portant accès aux ressources génétiques et le partage juste et équitable des avantages découlant de leur utilisation, adoptée en séance plénière le 21 mai 2020 et promulguée le mois suivant par le président de la République.

Une détermination des députés

Après des enquêtes menées par les élus de la Nation, il s’avère que les instruments juridiques devant permettre sa mise en application effective ne sont pas encore disponibles. Les parlementaires ont demandé des explications auprès du ministre de la Production sur les raisons qui ont empêché le processus de mise en application de cette loi. Les députés ont également exigé au ministre de présenter l’état d’avancement des travaux et une proposition d’un calendrier de la période où la loi sera en application.

Dans sa réponse, Bianrifi Tarmidhi a rappelé aux élus que cette loi a une portée internationale, puisque c’est un protocole qui engage le pays avec plusieurs pays du monde. “De ce fait, sa mise en application nécessite un travail minutieux pour éviter que le pays passe de côté”, explique-t-il.Le ministre de la Production a fait savoir que le processus est en cours, et que d’ici la semaine prochaine, il transmettra par écrit l’engagement du ministère sur la période de mise en application de la loi précitée.

Le président de l’Assemblée, Moustadroine Abdou, a adressé un message aux membres du gouvernement, quant à la détermination de l’Assemblée d’accompagner le président de la République dans son processus d’émergence des Comores à l’horizon 2030.

Il a demandé aux ministres présents d’aller dire à leurs collègues que chacun d’eux doit se présenter devant les représentants du peuple pour fournir des explications sur la gestion de l’État. “Et si chacun de vous n’arrive pas à convaincre les députés il ne quittera pas cette tribune jusqu’à ce que les représentants légitimes du peuple soient satisfaits”.

Alwatwan.

Powered by WPeMatico