You are here: Home » Actualités » Reprise timide des relations franco-Comoriennes: l'arrivée d'une délégation française aux Comores

Reprise timide des relations franco-Comoriennes: l'arrivée d'une délégation française aux Comores

Reprise timide des relations franco-Comoriennes , l’arrivée d’une délégation française aux Comores, conduite par Dominique Voynet, ancienne ministre vient sceller une relative réconciliation entre les deux pays , condamnés à vivre ensemble, 35% des personnes originaires des Comores ont la nationalité française, 5% vivent aux Comores, le reste éparpillés à travers le monde , la majeure partie en France. Voynet est venue identifier les besoins des Comores en matière de santé. Après avoir visité les structures médicales à la grande Comore, elle séjourne actuellement à Anjouan , là-bas sera question surtout de l’hôpital de Bambao flambant neuf , mais laissé à l’abandon. Les Comores ne sont pas à plaindre , que ça soit en structures sanitaires ou en personnel médical, toutefois il faut remarquer l’inexistence de certains spécialistes , occasionnant des déplacements fréquents dans les pays voisins , Maurice, Tanzanie et Madagascar . La compétition parfois non justifiée désorganise la filière santé. Ainsi des villes distantes d’à peine 1 km possèdent des hôpitaux, démunis de personnel qualifié et d’équipement, but poursuivi de ces édifices , la compétition de l’honneur des villes êt des villages . Tenter de constituer des pôles médicaux spécialisés , où se réuniraient un ensemble des spécialistes ne serait pas une mauvaise idée, parallèlement, demander le gouvernement français de former des médecins spécialistes, on estime à plus de deux cent médecins généralistes présents sur le territoire , il serait aisé de former parmi eux pour pallier à moyen terme ce vide , et éviter l’export des devises lié aux soins hors pays
Dans un autre registre , le patron de l’agence française pour le développement ( AFD ) est attendu incessamment sous peu pour réactiver les projets de développement suspendus depuis un moment, on parle d’une enveloppe importante qui sera allouée dans ce sens . La diaspora , selon le ministère Comorien des affaires étrangères sera sollicitée dans ces deux démarches.

Daoud Halifa

Powered by Comores infos