You are here: Home » Actualités » Résolution de l’équation dans le coran un jour est égal à mille ans !

Résolution de l’équation dans le coran un jour est égal à mille ans !

Résolution de l’équation dans le coran un jour est égal à mille ans !Dans la résolution de cette équation relativiste coranique , un jour est égal à mille ans , posée par le Tout Puissant ALLAH , il est nécessaire de comprendre qu’au cours des opérations arithmétiques , les deux symboles * et / représenteront respectivement la Multiplication et la Division !

En effet , le Coran ne rend compte que d’une infime partie du savoir infini de Dieu, celle qui est accessible à la raison humaine. Ce qui veut dire qu’une bonne partie de la science divine échappe aux capacités intellectuelles humaines, c’est pourquoi beaucoup d’énoncés coraniques n’ont pas encore trouvé d’explications . La preuve, certains énoncés scientifiques du Coran, n’ont été compris par les hommes que grâce aux découvertes et au progrès technologique réalisés quatorze siècles plus tard .

Posons donc le problème selon la parole d’ALLAH : « Du ciel à la terre, Il administre l’affaire, laquelle ensuite monte vers Lui en un jour équivalent à mille ans de votre calcul » (La prosternation S32 V5) .

L’expression “de votre calcul” ne laisse aucun doute qu’il s’agit d’années lunaires et a été comprise comme ceci : l’affaire cosmique traverse le ciel avec une vitesse et parcourt une distance en un jour égale à ce que la lune parcourt en 1000 ans lunaires , c’est à dire 12000 mois lunaires sidéraux .

Soit C la vitesse de l’affaire cosmique , t le jour sidéral terrestre , c’est à dire 23 h 56 min 4,0906 sec égal 86164,0906 sec et L la distance parcourue par la lune en un mois lunaire sidéral sans les interférences de son mouvement spiral causé par la révolution de la terre autour du soleil . C’est à dire la longueur de l’orbite lunaire nette sans les effets du champ gravitationnel solaire.

A partir de cette information divine , on peut écrire que la distance traversée par l’affaire cosmique en un jour sidéral est égale à la distance traversée par la lune en 12000 révolutions. C’est à dire
C*t = 12000 *L

Déterminons V la valeur moyenne de la vitesse lunaire à partir des données scientifiques connues telles que le rayon moyen R de l’orbite lunaire égal à 384264 km et T le mois lunaire sidéral qui vaut: 655,71986 heures .En prenant le périmètre de l’orbite qui est circulaire , ce qui nous permet d’écrire que V = (2 * π * R) / T avec
π = 3,141 592 653 589 793 . Alors V = (2 * π * 384264 )/ (655,71986) = 3682.07 km/h . C’est à dire (3682,07)/ (3600 ) = 1,022797 km/s , ce que la NASA publie dans ses pages web et ce qu’on trouve dans tous les manuels d’astronomie.

Soit l’angle β parcouru par le système terre lune autour du soleil pendant une durée d’un mois sidéral d’une période de 27,321661 jours. En tenant compte de la période héliocentrique de 365,25636 jours (1 an) pour calculer β et en sachant que le système terre lune autour du soleil pendant une durée d’une année effectue un angle de 360 degré , il est donc normal que l’angle journalier est ( 360 )/(365, 25636) .

Alors β = (27, 321661 ) * ( 360 ) / (365, 25636) = 26,92848 .

A saisir que V est la vitesse moyenne lunaire , résultante de deux vecteurs vitesses dont l’une tangente à la trajectoire terre lune autour du soleil , VO qui est la vitesse orbitale nette de la lune faisant l’angle β avec cette vitesse moyenne V , et l’autre vitesse est perpendiculaire à la trajectoire terre lune autour du soleil .

En effet , puisque la présence du soleil change les propriétés géométriques de l’espace et du temps, on doit donc dans les calculs éliminer ses effets sur le système terre-lune d’après la condition de validité du second postulat de la relativité spéciale, c’est à dire qu’on ne doit prendre en considération que le mouvement lunaire géocentrique sans le mouvement héliocentrique du système terre-lune. En supposant une terre stationnaire, alors la vitesse orbitale nette VO de la lune est donc : VO = V * cos(β)

Et de ceci on peut maintenant calculer le périmètre L de l’orbite lunaire: L = V*cos(β) * T
Ce qui nous permet d’écrire: C * t = 1200 *V*cos(β) *T
et C = (1200 * V* cos(β) * T) / t

Et en substituant V, t et T par leur Valeur (V = 3682,07 km/heure) on obtient :
C=(12000 * 3682,07 * 0,89157 * 655,71986)/ (86164,0906) .
Donc C = 299792.5 km/s , qui est la valeur coranique. En comparant ceci avec la valeur internationale : C = 299792,458 km/s, on peut déclarer que l’affaire cosmique mentionnée dans le Coran s’agit bien de la lumière qui est le phénomène physique doué de la plus haute vitesse dans la nature.

On en déduit également qu’à partir de la valeur :
C * t = 299792.5 * 86164,0906 = 25.831.348.131 , 2005 Km que l’être humain sur la terre est à moins de 26 Milliards de kilomètre du Tout Puissant , ALLAH ! ALLAH est grand !

Si quelqu’un peut dénier cette démonstration, qu’il nous éclaire par sa lumière !

Résolution de l’équation dans le coran un jour est égal à mille ans !Fahar Nassur Cheikh

Powered by Comores infos