You are here: Home » Actualités » RESOLUTION PRISE LORS DU RASSEMBLEMENT DU 11/08/2015 PLACE DE L’INDEPENDANCE

RESOLUTION PRISE LORS DU RASSEMBLEMENT DU 11/08/2015 PLACE DE L’INDEPENDANCE

11822412_10155882749325587_1516440189106265390_n  11825916_1138810869462705_7381721247540322719_n
Sur proposition du Collège des Sages, du Comité MAORE et de l’Association de jeunes NGSHAO, les Comoriens rassemblés place de l’indépendance ont pris la résoltion suivante :
• Considérant que la France n’a pas cessé depuis l’accession de notre pays à l’indépendance de semer discordes et divisions au sein des Comoriens
• Considérant que faisant peu de cas de la Charte de l’ONU et des résolutions de l’AG de l’ONU condamnant la politique française sur la question de l’île comorienne de Mayotte, la sommant de quitter cette île, de n’y organiser aucune consultation et de n’y exercer aucun acte de souveraineté
• Considérant que néanmoins la France a annexé l’île comorienne de Mayotte en en faisant un département français puis une région ultra périphérique de l’Union Européenne
• Considérant que la France entend parachever son œuvre coloniale en donnant un caractère définitif à cette annexion par le geste insensé consistant à faire défiler sous le drapeau français les athlètes de Mayotte aux 9ème Jeux des Iles l’Océan Indien (JIOI)
• Considérant que sur la base de l’esprit sportif et prenant en compte les usages internationaux relatifs aux régions en conflit, l’Etat comorien a concédé la participation autonome des jeunes Maorais en espérant ainsi créer une atmosphère propice à des échanges apaisés entre deux Etats s’opposant sur une question fondamentale. Malheureusement, la France, pratiquant la loi du plus fort, s’est saisie de cette main tendue comme d’une brèche pour briser le dispositif comorien de défense de l’intégrité territoriale du pays
• Considérant que la situation actuelle est devenue intenable. En premier lieu dans les expulsions manu militari qui ont provoqué la mort ou la disparition dans le bras de mer Mayotte – Anjouan de plusieurs milliers de Comoriens innocents
• Considérant que les athlètes comoriens ont relevé le défi en quittant les cérémonies inaugurales des 9ème JIOI et que le Gouvernement comorien a décidé le boycott de ces jeux.
La population comorienne, fière de ses athlètes, derrière son Gouvernement s’est rassemblée comme un seul homme pour dénoncer la violation de la Charte des JIOI et condamner la politique française visant l’annexion de l’île comorienne de Mayotte. Le grand rassemblement du 11 août 2015, à la place symbolique de l’indépendance dans la capitale de l’Union des Comores :
• Salue la décision des athlètes et cite en exemple cet esprit de résistance aux pressions pour défendre la dignité et l’honneur du pays
• Se félicite de la décision du Chef de l’Etat, Ikililou Dhoinine, et de son Gouvernement de retirer les Comores des 9ème JIOI
• Demande une réévaluation de la stratégie comorienne sur la question de l’ile comorienne de Mayotte et à ce titre appelle à la tenue d’assises nationales sur la question afin d’élaborer une Charte qui s’imposera aux Gouvernements qui se succéderont.
• Souhaite que la diplomatie comorienne, avec l’appui de l’Union Africaine en particulier du Comité des 7, et de la Ligue des Etats Arabes, fasse tout ce qui est en son pouvoir pour que la politique française d’annexion d’une partie du territoire comorien soit universellement condamnée lors de la prochaine AG de l’ONU
• Affirme haut et fort que quel que soit les agissements de la France sur l’île comorienne, MAYOTTE EST COMORIENNE ET LE RESTERA A JAMAIS.

Moroni le 11/08/2015

Powered by Comores infos