You are here: Home » Actualités » Rions un peu avec les casseroles de Fillon: Certains présidents africains sont prêts à voler à la rescousse du maître blanc

Rions un peu avec les casseroles de Fillon: Certains présidents africains sont prêts à voler à la rescousse du maître blanc


Rions un peu avec les casseroles de Fillon: Certains présidents africains sont prêts à voler à la rescousse du maître blanc
Plus de 200 ans de colonisation intégrale, les africains ont appris comment servir  leur maître blanc : entre-autre comment exploiter leurs pays et leurs peuples au bénéfice du maître Robinson  Crusoé. Et cela pendant deux siècles nos pères n’ont jamais dérogé à cette règle de l’asservissement. Ils sont nés esclaves et mourrons esclaves, amen ! Que dieu nous vienne au secours.

 Mais paradoxalement, nos pères présidents jouissent d’une compétence qui leur ait propre, made in Afrika-Kirikou: la culture de la corruption et du détournement des fonds publics, valeurs auxquelles certains responsables politiques français en souffrent beaucoup,  comme c’est le cas de F.FILLON et N.SARKOZI pour ne citer que ceux-là.

En effet, sur fond d’amateurisme dont le candidat à l’élection de la présidence française souffre dans ce domaine, nos pères éprouvent de la compassion et de la pitié en vers cet homme qui s’imposé comme le champion de la transparence et de la morale, alors qu’il en est loin de l’être. J’imagine qu’ils doivent trouver cela ridicule et abject. Nauséabonde et crasseux ce qui arrive au maitre blanc.
Dans leurs palais dorés de mille et une nuit, ça doit rire à tue-tête…. un fou-rire à couper le souffle! Mais qu’est-ce qu’ils sont nuls nos maitres blancs ! Pitié, pitié! Pourquoi sommes-nous devenus leurs disciples ! Comment peuvent-ils se révéler si ridicules, en matière de recels, d’abus de biens sociaux et de détournements, s’interrogent-ils?
Par la solidarité et la générosité africaines, nos dirigeants intemporels se sont convenus de voler au secours de leurs maîtres englués dans des petites broutilles. Notamment par l’envoi  des experts africains en corruption, détournement des fonds publics, recel et surtout en subordination de l’appareil judiciaire.

La mission de ces hauts cadres africains a pour objectif de partager leur expertise sur la manière de détourner les fonds publics sans se faire prendre, au vu et su du peuple et comment mettre à son profit les services des médias et de l’appareil judiciaire?

Cette proposition a été bien accueillie en France et ce groupe de 15 experts issu de la zone franc, sera à Paris en fin février. Ils seront reçus d’abord dans les locaux de la cellule africaine de l’Elysée. Par la suite le groupe continuera ses travaux organisation des séminaires au sein des différents partis politiques français. Ils rendront leur rapport de la fin de leurs travaux à la mi-mars.

La France est une grande puissance nucléaire et économique, mais un petit pays sous développé en  matière de corruption et de détournement des biens publics.
Mbadakome
 

Powered by Comores infos