You are here: Home » Actualités » RUPTURE CONSOMMEE ENTRE MOUIGNI ET MOHAMED ALI SAÏD . De sérieux malentendus…

RUPTURE CONSOMMEE ENTRE MOUIGNI ET MOHAMED ALI SAÏD . De sérieux malentendus…

RUPTURE CONSOMMEE ENTRE MOUIGNI ET MOHAMED ALI SAÏD . De sérieux malentendus…Mouigni Baraka Saïd Soilihi et Mohamed Ali Said Gouverneur

Après des semaines de dissensions, Mohamed Ali Said Gouverneur de l’ile de Moheli a consommé la rupture avec son principal allié Mouigni Baraka Saïd Soilihi, tout en assurant que cette crise ne mettrait pas en péril la stabilité au sein de son gouvernorat. L’homme fort de Mohéli a abandonné le candidat Mouigni Bara qu’il juge absolument incompatible avec sa position politique.

Le feu couvait depuis plusieurs semaines entre les deux hommes Mohamed Ali Saïd et son homologue Mouigni Baraka Saïd Soilihi a fini par bruler les ailes du candidat Mouigni Baraka. Pourtant, les deux hommes s’étaient marqués à plusieurs reprises, affichant des positions communes contre un gouvernement omnipotent. Se déplaçant sur le terrain, Mohamed Ali Saïd avait récemment appelé à ce que tous ses sympathisants votent pour Mouigni Baraka Saïd Soilihi. Il avait également contribué à l’organisation d’un meeting en faveur de Mouigni dans l’ile de Mohéli. Ce qui avait contraint à Mouigni Baraka de gagner la confiance de son homologue mohelien. Mais Mohamed Ali Saïd a fini par comprendre le jeu qu’a l’habitude de jouer le candidat Mouigni Baraka et a reconnu son vrai visage. « L’origine de la crise est que son vice-président Chabane a un penchant avec Fazul le rival de Mohamed Ali Saïd. En suite, son candidat Bienrifi soutien Fazul pendant que Mohamed Ali Saïd lui a suggéré de soutenir Maman Halouwa. Il est aussi supposé que Mouigni Baraka entretien de relation secrète avec Fazul au dos de Mohamed Ali Said principal rival », a-t-il résumé Bacar Ahamada l’ancien conseiller de Mohamed Ali Saïd.

Il a juste fallu quelques semaines pour que les premiers malentendus montent à la surface. En fait, si Mouigni estime avoir Mohamed Ali Saïd pour le soutenir à Mohéli, celui-ci semble réduire ce mouvement. Par ignorance politique ou pour avoir été manipulateur par ses inspirateurs, a roulé naïvement les hommes politiques comoriens, Mouigni est devenu l’un des plus retors des hommes politiques.

En effet, lorsque cette affaire a éclaté, Mohamed Ali Saïd s’est senti humilié. Il s’est gardé d’apporter son soutien au candidat Mamadou. Il déclare publiquement que l’on ne peut pas être avec le Prophète Mouhamad et être avec ceux-là qui le vilipendent. « Il est claire que Mohamed Ali Saïd a fait son retour dans son parti l’UPDC, l’annonce a été faite par son commissaire Soibah dans un meeting à Fomboni. Il a également fait état de sa rupture avec Mouigni Baraka », a-t-il confirmé Abdou Madi Mari coordinateur de l’UPDC à Mohéli.

Aujourd’hui, il est claire, le divorce est presque total entre Mohamed Ali Saïd et Mouigni Baraka. En coulisses, les mots sont durs: « Mouigni a trahi ses engagements », disent de nombreux sympathisant de Mohamed Ali Saïd.

Nakidine Hassane

Powered by Comores infos