You are here: Home » Uncategorized » Saïd Ahmed Saïd Ali, vieillissant beau gosse à Paris

Saïd Ahmed Saïd Ali, vieillissant beau gosse à Paris

Saïd Ahmed Saïd Ali, vieillissant beau gosse à Paris

Sous la neige, le descendant de Shakespeare est vilain

Par ARM

      C’est lui faire honneur que mépriser Saïd Ahmed Saïd Ali, le beau gosse de Ntsoudjini, l’Othello des tropiques, le descendant de l’écrivain anglais William Shakespeare, qui a rédigé Othello et Roméo et Juliette sous l’arbre à pain et le cocotier de la case de ses ancêtres, à Ntsoudjini. Un tel hurluberlu, on ne le méprise pas; on l’ignore. On le traite avec indifférence, la pire des injures. S’intéresser à ses billevesées sur Facebook est une horrible perte de temps, mais comme il est devenu l’idiot de village des réseaux sociaux, certaines âmes charitables lisent ses insanités, pas nous. Parfois, elles les font parvenir à votre site pour rire. La photo qu’il vient de poster sur sa page Facebook le montre laid, vieillissant et pathétique, le visage au papier mâché, totalement visqueux. Mais, compte tenu de sa structure mentale, de la taille d’un petit pois, il ne sait même pas quand une photo n’est pas à son avantage. Pourtant, on ne perd pas l’espoir de le voir prochainement moins vilain, sans cette tête de déterré. Quelle mouche l’a piqué pour s’exposer à la vue des curieux avec cette tête d’aubergine?

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Lundi 19 mars 2018.

Powered by Comores infos