You are here: Home » Actualités » Salami serait en fuite vers Mayotte: l'Union s'apprêterait à nommer un administrateur de l'île

Salami serait en fuite vers Mayotte: l'Union s'apprêterait à nommer un administrateur de l'île

Le gouverneur Salami , son directeur administratif et financier et son commissaire aux finances seraient en partance pour Mayotte, ce soir.

Le gouvernement de l’Union s’apprêterait dès ce lundi prochain, à nommer un administrateur de l’île d’Anjouan.

Un protocole d’accord signé entre l’Union, l’île autonome d’Anjouan et la notabilité a été signé le 19 octobre à l’aube. Le président de la République s’ y engageait à accorder l’impunité à tout civil armé qui rendrait son arme aux autorités militaires. Cet accord courait de 06h à 18h le 19 octobre.Il a été prolongé de 12 heures de temps , aucune arme n’ayant été ramassée lors du délai imparti. A ce jour, 3 armes seulement ont été récupérées.

Ce samedi, l’armée nationale a investi la médina pour arrêter des insurgés. A la surprise de tous, il n’y avait personne. Ils semblaient s’être volatilisés.

Une source autorisée indique qu’il se pourrait que mercredi dernier au soir, le dispositif de sécurité ait été levé durant un moment.
Certains insurgés auraient profité de cette brèche pour prendre la poudre d’ escampette. L’on ne sait toujours pas comment les autres ont fait pour quitter la médina, qui était quadrillée par l’armée, 24h sur 24.

Pour ce qui est des armes , les autorités semblent persuadées qu’elles se trouvent encore dans la médina. Mais elles reconnaissent qu’il leur sera très difficile de mettre la main dessus.  » Il faudra une collaboration de tous pour y parvenir », fait-on savoir.

Normalement,un couloir humanitaire sera ouvert ce soir dans la médina de Mutsamudu afin de permettre à ses habitants, qui avaient quitté les lieux, du fait des affrontements armés, de récupérer ce dont ils ont besoin en urgence.

Demain dimanche, la gendarmerie devra procéder à la fouille des maisons de la vieille ville qui leur semblent suspectes dans un premier temps ,puis à une fouille généralisée.

Powered by Comores infos