You are here: Home » Actualités » Sécurité maritime : Quarante éléments du garde-côte formé aux tirs et secourisme maritime

Sécurité maritime : Quarante éléments du garde-côte formé aux tirs et secourisme maritime

Sécurité maritime : Quarante éléments du garde-côte formé aux tirs et secourisme maritime
En s’adressant aux stagiaires, le directeur de cabinet chargé de la Défense a déclaré que «la formation que vous avez suivie pendant deux semaines s’est traduite par des efforts intenses personnels. Il vous appartient désormais d’encadrer et de former les autres, car ces acquis vous appartiennent et c’est à vous de les mettre à profit».
 
La formation des éléments du  garde-côte comorien s’est achevée avant-hier, mercredi 8 mars, sur la plage d’Itsandra Mdjini par une démonstration de débarquement maritime. Organisé du 24 février au 8 mars, cette formation avait pour objectif de développer le savoir-faire du garde-côte comorien en matière de préservation de la sécurité maritime. Sur le plan opérationnel, ces deux semaines ont permis aux participants d’être formés aux tirs et au secourisme de combat. Il y a eu aussi le recyclage des cadres et militaires de rang. Conduite par le détachement de la légion étrangère française basée à Mayotte, la formation dont quarante militaires ont pu bénéficier porte à 1550 le nombre de militaire formés depuis 2010.
Selon l’ambassadeur de France aux Comores, Robby Judes, cette formation qui vient d’être clôturée par la remise de diplômes aux participants «permet à l’And de disposer de moniteurs qualifiés capables d’instruire les autres soldats». Sur le plan sécuritaire, il a axé son intervention sur la situation géographique de l’archipel des Comores. Selon lui, «comme tous les pays ayant de vaste zones côtières, il est primordial de développer les capacités amphibies d’une unité spécialisée afin d’assurer la surveillance des côtes et la sécurité maritime».  
A son tour, en s’adressant aux stagiaires, le directeur de cabinet du chef de l’Etat chargé de la Défense, Youssoufa Mohamed Ali, a déclaré que «la formation que vous avez suivie pendant deux semaines s’est traduite par des efforts intenses personnels. Il vous appartient désormais d’encadrer et de former les autres, car ces acquis vous appartiennent et c’est à vous de les mettre à profit». Et d’ajouter que «dans sa volonté d’affirmer sa place dans le monde, l’Union des Comores, membre de plusieurs organisations régionales et internationales, a le devoir de contribuer dans la mesure de ses moyens, aux engagements destinés à limiter les risques de conflit et de crise dans le monde».
 
source :alwatwan

Powered by Comores infos