You are here: Home » Actualités » Sécurité portuaire: Les mouvements d’entrée limités au port de Moroni

Sécurité portuaire: Les mouvements d’entrée limités au port de Moroni

Depuis l’opération commando menée par un groupe de jeunes d’Ikoni, samedi dernier au port de Moroni, l’Autorité portuaire des Comores (Apc) a revu son dispositif de sécurité. Entrer au port de Moroni est devenu un vrai parcours de combattant avec un protocole sécuritaire strict à respecter pour tous les usagers.

Selon un agent de sécurité de l’Apc, qui a préféré garder l’anonymat, ce protocole de sécurité est mis en place pour parer à tout acte similaire.
Il a indiqué que depuis le lundi 10 décembre, toute personne souhaitant entrer au port de Moroni doit obligatoirement bénéficier de l’autorisation d’un transitaire agrée par la Douane. «Chaque matin, tous les agences de transit dressent chacune une liste des clients qui ont des affaires au port. Cette liste est transmise aux agents de la sécurité de l’Autorité portuaire des Comores, qui, à leur tour, dressent une autre liste qui sera transmise aux agents de sécuricom, qui assure la sécurité des portails d’entrée et de sortie du port de Moroni», explique-t-il.

Pour entrer au port de Moroni, il fallait la présentation de la carte nationale d’identité avec un droit de 500 francs comoriens. Maintenant pour avoir accès au portail de la douane, toute personne doit bénéficier de l’autorisation d’une agence de transit, présenter une pièce d’identité, et s’acquitter de 500 francs comoriens de frais et 10.000 francs de caution.

Ali Abdou

Powered by Comores infos