You are here: Home » Actualités » Selon Houmedi Msaïdié : L’Union Européenne n’a pas de leçon de morale à donner aux Comores

Selon Houmedi Msaïdié : L’Union Européenne n’a pas de leçon de morale à donner aux Comores

 Selon Houmedi Msaïdié : L’Union Européenne n’a pas de leçon de morale à donner aux Comores
L’ancien soilihiste, M.H.Msaïdié s’est montré aujourd’hui, lors d’une conférence de presse, insolent vis-à-vis de l’union européenne qu’il accuse de jalouse, méprisante à l’égard des Comores. Il enfonce le clou, en déclarant que  l’UE ne tiens jamais tenir ses engagements sur ses promesses d’aide au développement vis-à-vis des pays pauvres.

En effet pour refuser l’envoi des observateurs pour superviser les élections du 24 mars et le 21 avril aux Comores, le super mercenaire de la république n’a pas pris des gants pour tout le mal qu’il éprouve CONTRE  l’U.E. Surnommé 104% à l’issu du trucage du  scrutin présidentiel de 2016 ,  pour lequel il a reconnu, publiquement , avoir favorisé le président AZALI pour sa réélection. Pour cet homme des missions impossible qui est Msaïdié, les Comores sont développées et in-fine n’ont plus besoin de l’U.E. Mais là est la véritable interrogation : Est-ce que si du jour au lendemain on devient riche , on a le droit de manquer de respect à tous ceux  qui nous ont aidé hier ? Selon un proverbe comorien : (Ya pvo mdru hagni yapvo yatriniwawo).  Cet homme qui excelle dans le gougourisme est le reflet de la situation politique du pays imposée par son frère ennemi, le colonel Azali Assoumani comme l’a-t-il dit lors de son meeting : Msaidié hani saïdia ! Mais comment l’homme qu’il est, a-t-il fait  pour passer du soilihisme à l’azalisme ?

Alors comment comprendre que  M.Msaidié  est l’un des jeunes parmi lesquels le mongozi Ali Soilih avait misé sur lui pour construire le pays ? Comment Ali Soilih réagirait s’il apprenait que l’un de ses fils spirituels est devenu l’ennemi du peuple?
Comment comprendre que celui qui fut responsables des jeunes étudiants comoriens en Algérie pendant la révolution comorienne soit devenu l’ennemi de l’état et du peuple. Une chose est sure , e la haut où il est , le mongozi doit maudire « la génération Msaidié d’Algèrie » qui sont devenus aujourd’hui les ennemis numero du pays. Le mongozi nous a laissé des moudiriyas comme M.saidié nous a laissé l’anarchie, le 104% du scrutin .
Mbadakome  

Powered by Comores infos