You are here: Home » Actualités » Sénégal : La malédiction rode autour de Mack SALL

Sénégal : La malédiction rode autour de Mack SALL

 

 
La voiture présidentielle dans laquelle se trouvaient les présidents sénégalais Macky Sall et le président Malien, M.Ibrahim Aboubacr Kaita , a pris feu sur le trajet qui les conduisait au village de l’ancien premier secrétaire général socialiste Ousmane Tanor Dieng, décédé depuis lundi dans un hôpital parisien le 15 juillet. Les deux chefs d’état voulaient se rendre dans le village de Ngéniene pour un dernier hommage à leur ami Oussemane Tanor Dieng.  Pour les millions des croyants sénégalais, il y a là la puissance de Dieu qui tendrait à mettre à nue l’hypocrisie de Macky Sall? Comment expliquer que leur véhicule ait pris feu ? Coïncidence ou puissance divine ?
Paradoxalement, le président a dit tous les biens de Dieng dans son communiqué, je cite: « Le Sénégal vient de perdre un homme d’État d’une dimension exceptionnelle, un digne fils de la République dont le parcours constitue un exemple d’abnégation et un modèle d’engagement patriotique ».
Là encore, un jeune activiste s’est retrouvé en prison pour avoir profaner la mémoire du défunt Dieng, selon les autorités sénégalaises, Il aurait déclaré : « comment comprendre qu’après plus de 50 ans d’indépendance, nous n’avons qu’une solution, sauf de retourner mourir dans les hôpitaux de l’ancien pays colonisateur ? ».
Dans cette affaire d’incendie qui y a failli couter la au président Sénégalais et malien il a, incontestablement, une dimension divine qui  doit interpeler certains président africains comme le comorien AZALI Assoumani qui tue et emprisonne ses opposants sans remord et pourtant il s’est proclamé imam Azali.
Mbadakome

Powered by Comores infos