You are here: Home » Actualités » Si AZALI n'est pas comorien: Qui peut revendiquer la comoriennété?

Si AZALI n'est pas comorien: Qui peut revendiquer la comoriennété?

Si AZALI n'est pas comorien: Qui peut revendiquer la comoriennété?
Quand M.Ahmed BARWANE devient amnésique jusqu’à oublier les conditions qui ont fait d’AZALI le président de tous les comoriens.
 
Dans son discours prononcé dans la ville de Mbéni le 8 avril dernier, le fief de l’ancien vice-président Mamadou, l’ancien ministre sambiste n’a pas était de main morte pour dire du mal du président AZALI et de son trublion ministre de l’intérieur… Étonnant, encore étonnant!
Selon les propos de M.BARWANE, le secrétaire général du parti Juwa: AZALI et KIKI ne sont pas des comoriens, ce sont des étrangers et plus loin, il ajoute: AZALI est irrespectueux et insolant…
En comorien cela donne: AZALI na KIKI wotsi wa komori, AZALI ye mdjeweri, ye mdjabari.
Ouf des propos à donner la nausée…
 
La vérité, ce que M.BARWANE ignore que M.SAMBI nous ont imposé AZALI et aujourd’hui si le pays est sous une dictature, la responsabilité incombe à SAMBI et son parti JUWA . Ils sont responsablie de l’anarchie qui prévaut en ce moment dans le pays, comme cela était le cas sous le l’ancien président IKILILOU.
Malheureusement, il oublie encore que c’est le peuple qui a choisi ce président et dire des insanités sur lui, c’est méprisé et insulté la fonction présidentielle à laquelle il aspire occupé un jour. Mais quelle exemplarité vont-ils laisser aux jeunes comoriens, si tous les politiques font de la bassesse un fond de commerce? Et inutile de faire une fuite en avant, car vous êtes comptables devant l’histoire.
 
S’agissant de la tradition de mila-nantsi(culture), si notre ami M.BARWANE considère qu’AZALI est mnamdji et qu’il n’a pas fait le grand mariage, c’est une lourde erreur car il est aujourd’hui le président de tous les comoriens. Et par dessus tout, De ce fait indexer le président dans un esprit du mila-nantsi, cela est un non sens et un manquement vis-à-vis de soi-même.
 
Au niveau de nos origines, à se demander si le secrétaire BARWANE a pris le temps un jour de s’interroger. Nous sommes un peuple d’origine diverse, un multipôle: Parmi nous on trouve des descendants du Yémen (hadharmoute), des malgaches et d’africains issus de la Tanzanie, du bas-Congo et du Mozambique. Alors pour déclarer qu’un tel ou tel n’est pas comorien, il faudra définir d’abord les bases de la comorienneté, sinon cela amène à des jugements à l’emporte-pièce. Rappelez-vous que lors des élections présidentielles de 2016, le vice-président MAMADOU a été traité d’étranger, de malgache et pourtant aujourd’hui vous êtes associés contre AZALI. Mais encore en empruntant son propos, AZALI l’étranger vient de déclarer officiellement que Mayotte est comorienne et pourtant force de reconnaître que M.BARWANE , le comorien de souche n’a pas soutenu cette décision. Alors expliquez-nous comment un étranger soutient l’intégrité territoriale et pas l’autochtone?
 
Ainsi pour l’intérêt du pays et pour son honneur, nous appelons M.BARWANE a présenter des excuses sincères au peuple comorien, au président de la république et à M.KIKI de la république.
 
 
Mbadakome

Powered by Comores infos