You are here: Home » Actualités » «Si vous ne votez pas pour Mamadou, nous risquons de nous faire licencier»

«Si vous ne votez pas pour Mamadou, nous risquons de nous faire licencier»

Certaines personnes, essentiellement les fonctionnaires, font du porte-à-porte dans nos villes et villages. Chacun mène le jeu sur son terrain, enfin.

Le message est sans équivoque: « si vous ne votez pas pour Mamadou, nous risquons de nous faire licencier ». Donc ils implorent notre pitié afin qu’ils restent à leurs postes, ces quidams. Moi je vous demande, vous les wanazidjomba qui craignez d’être licenciés pour des raisons électorales, depuis que vous bossez dans l’administration publique, qu’est-ce que vous avez apporté à ce pays ? Avez-vous lutté pour la reforme de l’administration publique ? Avez-vous lutté contre le système ? Etes-vous assidus envers les taches qu’on vous a confiées ? 

image

Je ne vous laisse pas le temps de répondre. 2/10 des agents de l’administration publique se rendent au boulot à partir de 9h au lieu d’être là à 8h. 1/10 vous sortez du boulot à 12h au lieu de 14h. Moins sont ceux qui ont vraiment quelque chose à faire, pendant que beaucoup passent leur temps à dormir, jouer aux cartes, chatter, etc.…

Et vous savez quoi ? Wandru hama ndagni namtoolwa ba vous ne faites que bouffer l’argent public sans produire que dalle. On n’est pas là pour faire vivre des bons à rien.

Toufely Maecha

Comores infos: N° 1 de l’info sur mobile aux Comores, l »actualité partout. Comores Infos.

Powered by Comores infos