You are here: Home » Actualités » S’il vous plait, ne détruisez pas les biens qu’il a laissés pour Anjouan et les Anjouais

S’il vous plait, ne détruisez pas les biens qu’il a laissés pour Anjouan et les Anjouais

Pendant les campagnes électorales de 2016, par mauvaise foi et méchanceté, ils ont détesté l’ancien Anissi Chamsidine. Le ridicule, ils s’en sont pris à ses photos et à ses affiches pour témoigner leur haine viscérale en vers le meilleur gouverneur qu’Anjouan regrettera un jour. Anissi est un visionnaire, c’est ce qui fait de lui un bon dirigeant.
 
S’il vous plait, ne détruisez pas les biens qu’il a laissés pour Anjouan et les Anjouais
 
Lorsqu’ils sont arrivés à la tête de l’Exécutif de l’île en mai 2016, ils se sont engagés dans une épuration des techniciens et politiciens ayant œuvré au côté de l’ancien gouverneur Anissi Chamsidine. Ils se sont rendus coupables d’un génocide administratif dont la finalité est d’institutionnaliser le parti Juwa à Anjouan.
 
 Le pire des choses, à force de détester l’ancien gouverneur, ils ont pris le soin de détruire tout ce qu’il a construit pour les Anjouanais pendant les cinq ans de son mandat :
 
– L’Agence Ndzuwani Gold et le lycée de l’excellence sont maintenus dans un coma artificiel – le gouverneur fait tout pour empêcher la construction de l’internat malgré la pression des parents des élèves ;
–  Le projet de l’hydro-électricité est enterré et les documents de faisabilités sont restés dans les tiroirs du gouverneur au lieu de les soumettre au Chef de l’Etat
– Le projet pilote d’électrification par énergie solaire de l’hôpital, de la mairie et de lycée situés dans la commune de Moya a été saboté ;  
– La convention de partenariat entre le gouvernorat et l’Université des Comores est enterrée ;
– Les accords de coopérations signées par l’ancien gouverneur sont complètement ignorés ;
– La méritocratie ou l’égalité des chances est mise à la poubelle au profit du clientélisme politique.
 
La liste est longue.
 
Après avoir détruit tous les projets de développement initiés et les biens laissés par l’ancien gouverneur,  l’Exécutif d’Anjouan est incapable d’en proposer d’autres aux Anjouanais.
 
Détester un personnage politique à tel point de détruire les biens qu’il a faits pour Anjouan et les Anjouanais, montre le degré de l’ignorance de celui qui gouverne actuellement Anjouan avec son entourage.     
 
Ce modèle de gouvernance par incompétence sans partage à l’échelle insulaire d’Anjouan est dangereux pour le pays.  Inchallah, Ses promoteurs n’accéderont jamais à la présidence de l’Union des Comores, car ils vont détruire tous les chantiers engagés par le Président Azali. Le peuple comorien a intérêt à ne donner aucune chance à un tel modèle de gouvernance à l’échelle nationale.
 
Ahmed Saidali

Powered by Comores infos