You are here: Home » Actualité » Son livre: Saïd Ali Mohamed dans le vent de l’Histoire

Son livre: Saïd Ali Mohamed dans le vent de l’Histoire

Son livre: Saïd Ali Mohamed dans le vent de l’Histoire

Il contemple le passé, interroge le présent et scrute l’avenir

Par ARM

     Ouf! Il fallait bien qu’un Comorien sincère et aimant sincèrement son pays le fasse. L’ancien Premier ministre Saïd Ali Mohamed l’a fait et bien fait. Il vient de réhabiliter la République fédérale islamique des Comores et son beau drapeau vert. C’est le vrai drapeau des Comores, sans les mille couleurs inutiles et effrayantes qu’on voit actuellement. Les mentions écrites portant sur le nom de Dieu et celui du Prophète Mohammed Ibn Abdallah sont l’œuvre du Président Mohamed Taki Abdoulkarim.

     L’ancien Premier ministre Saïd Ali Mohamed publie ainsi un livre d’anthologie intitulé Une oasis dans le désert des Comores. Histoire et refondation citoyenne. C’est un cri du cœur que pousse M. Saïd Ali Mohamed en faveur du développent et de la démocratie aux Comores. Le symbole du drapeau est trop fort et emblématique. Par ce choix pleinement assumé, M. Saïd Ali Mohamed explique qu’à l’époque où les dirigeants comoriens étaient soucieux de la vie et du bonheur des Comoriens et du bien commun, cet irremplaçable intérêt général, les Comoriens vivaient mieux: «C’était mieux avant».

En dirigeant ayant un amour sincère pour son pays, le Premier ministre Saïd Ali Mohamed vient d’écrire un livre qui fera date en ceci qu’il plonge ses racines dans l’Histoire des Comores, fait respirer son tronc par l’air du présent et fait vivre ses feuilles par les effluves de l’avenir. À longueur de pages, il explicite et prouve les vertus de la connaissance historique, et recommande la bonne foi, l’intérêt général, la bonne gouvernance, l’État de Droit, la démocratie et l’unité des Comores.

Son livre est un plaidoyer en faveur d’un pacte social solide et solidaire, une citoyenneté comorienne pleinement assumée et une volonté pour les Comoriens de vivre dans un cadre national fraternel.

On y retrouve un dessein autobiographique de grande facture de la part d’un dirigeant de haut niveau par la hauteur de ses vues et l’éclat particulier de ses actions, et cela, pour mieux situer les événements qui ont le plus marqué l’Histoire des Comores, afin que les Comoriens puissent s’engager dans l’avenir avec les meilleures chances.

Par ARM

Le copier-coller a définitivement tué la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Jeudi 2 septembre 2021.

Powered by WPeMatico